Serge Girard, l’extraterrestre de la course à pied

shutterstock_348947918.jpg

6 h 30 ! Un petit coup d’œil à ma tablette tout en déjeunant. Je suis prête pour le rendez-vous incontournable de chacun de mes réveils depuis plusieurs semaines.

Il est là ! Sur une route au milieu de nulle part, près d’un crocodile qui semble le regarder passer, dubitatif, au milieu d’une foule qui n’a pas conscience du challenge qu’il relève, sous une pluie battante sur un bas-côté…

Un Mercure aux sandales ailées

Parti depuis le 31 janvier 2016, ce Mercure aux sandales ailées n’a pas fini de faire parler de lui : il parcourt chaque jour plus de 70 kilomètres, avec une humilité déconcertante.

Qui est l’homme dont je parle ? Beaucoup l’auront peut-être reconnu : Serge Girard bien sûr ! L’ultra-fondeur qui fait le tour du monde en courant, bravant les conditions météorologiques, les kilomètres et la fatigue.

Un aventurier des temps modernes

Serge Girard s’est fixé comme objectif de parcourir plus de 26 200 kilomètres en quatre cents jours environ. Il devra traverser pour revenir à son point de départ quatre continents ! « Une véritable prouesse de titan ! » diront certains. « Une pure folie ! » diront d’autres.

Ce qui est certain, c’est que cet athlète de 63 ans, possédant une endurance exceptionnelle, ne peut que forcer l’admiration ! Des paysages grandioses et de riches rencontres humaines sont les ingrédients qui jalonnent son parcours.

Rumeurs de runners

Plusieurs fois la question m’a été posée et je vais donc faire taire une rumeur : oui, je porte le nom de Girard, mais je n’ai aucun lien de parenté avec Serge ! Un coup d’œil à mes modestes performances de Beerunneuse suffit à lever le doute.

Pourtant, je l’avoue, combien de fois ai-je souhaité lors d’un trail qui me paraissait interminable posséder ne serait-ce qu’un dixième de ses gènes en endurance et une partie de son mental !

Toutefois, grâce à lui, je me surprends à rêver de périples dans de grands espaces, dans des pays lointains, allant à la rencontre de populations et de coutumes nouvelles.

Merci Serge pour ce dépaysement quotidien et respect pour ce fabuleux périple !

Vous pouvez suivre comme moi Serge Girard sur sa page Facebook https://www.facebook.com/sergegirardofficiel/?ref=ts&fref=ts ou sur son site officiel : http://www.sergegirard.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s