Kilian Jornet, l’ultraterrestre au Grand Rex

Certaines donneraient tout pour un parfum, un bijou ou un vêtement à la mode.

À quelques jours de mon anniversaire, j’ai reçu une enveloppe mystère contenant devinez quoi ? Un billet pour aller dans la prestigieuse salle du Grand Rex assister à « Rencontre au sommet », une soirée réunissant deux sportifs de renom : Kilian Jornet que j’adule depuis plusieurs années et Alex Honnold, un grimpeur professionnel réputé pour ses ascensions en solo intégral. Un cadeau fort appréciable pour une Beerunneuse qui pratique le trail, de surcroît fan d’ultras !

salle grand rex 2.jpg

Cerise sur le gâteau : la programmation d’une séance de dédicaces et la diffusion du troisième volet de Summits of my life.

Retour sur une soirée riche en émotion, placée sous le signe de l’humour…

Présentation de deux géants des montagnes

Impossible de ne pas connaître Kilian Jornet quand on s’intéresse aux ultra-trails !

Né le 27 octobre 1987 à Sabadell (Espagne), ce sportif professionnel a déjà plusieurs titres prestigieux à son palmarès : champion du monde de skyrunning à trois reprises,  vainqueur de l’UTMB, de la Western States 100 ou encore du Grand Raid, détenteur de plusieurs records d’ascension, notamment contre le Mont Blanc, etc.

Il ne faut pas hésiter à le dire, il impose le respect !

https://i2.wp.com/www.brandbuffet.in.th/wp-content/uploads/2014/02/northface1.jpg

Alex Honnold est quant à lui né le 17 août 1985 à Sacramento (États-Unis). La première partie de la soirée, qui lui était consacrée, revenait sur son parcours exceptionnel de grimpeur par l’intermédiaire d’un film : il est notamment connu pour avoir fait l’ascension en solo intégral – pour les Beerunneuses qui pensent qu’il s’agit de célibat, désolée, son cœur est déjà pris ! Le solo intégral désigne un style d’escalade libre et solitaire, sans système d’assurage – de The Rostrum et Astroman, des voies situées dans le parc national de Yosemite (Californie).

Pour tout vous avouer, je n’avais jamais entendu parler de ce sportif, mais j’ai immédiatement eu un véritable coup de cœur pour lui : j’ai particulièrement apprécié sa façon de vivre (il habite un simple van avec sa copine), sa façon d’être, son humour complètement décalé, son humilité et sa générosité (une bonne partie des sommes qu’il touche est reversée à des associations).

La rencontre des Titans

grand rex rencontre.jpg

Après la première partie de soirée et un court entracte, nos deux « ovnis » se sont retrouvés afin de répondre aux questions posées par deux jeunes animateurs et les internautes, concernant leur perception du chronomètres, leurs futurs challenges, leur façon de s’alimenter, etc.

Cet échange riche et captivant nous a permis de découvrir deux personnalités quelque peu atypiques, dotées d’un humour décalé, de beaucoup d’humilité et surtout d’humanité.

Petit scoop ! Au lendemain de la performance de François D’Haene sur le GR20, Kilian Jornet a répondu que sa priorité ne serait pas de venir battre ce nouveau record. Il faudra donc attendre encore un peu avant que « l’ultraterrestre » ne revienne sur le sol corse !

Summits of my life 3 : « Langtang »

Pas besoin d’avoir fait de longues études en anglais pour traduire le titre – je le donne toutefois à tout hasard -: « Les sommets de ma vie ».

Ce projet un peu fou de Kilian Jornet consiste à gravir en courant des sommets de plus en plus élevés pour atteindre, en 2015, le Toit du monde, autrement dit l’Everest. http://blog.summitsofmylife.com/fr/

« Il est complètement perché », diront certains, « Quel sportif admirable ! » diront d’autres. Mais qu’on l’apprécie ou non, il faut bien admettre que ses exploits sont spectaculaires : en 2012, il effectue la traversée du mont Blanc et de ses arêtes, en 2013 l’Elbrouz, le Cervin et le mont Blanc, en 2014 l’Aconcagua (Argentine) et le Denali (Amérique du Nord).

En avril 2015, alors qu’il se prépare pour une expédition à l’Everest avec son équipe composée de l‘alpiniste Jordi Tosas et du cameraman Seb Montaz, un terrible séisme a lieu deux jours avant son départ pour le Népal.

L’équipe décide de mettre entre parenthèses le défi sportif, mais de se rendre toutefois sur les lieux touchés de plein fouet par le tremblement de terre : la vallée du Langtang, où Jordi Tosas rend fréquemment visite à de très bons amis.

Inutile donc de s’attendre à voir un film retraçant le périple d’un ultra-trailer gravissant des sommets ! On découvre plutôt une facette discrète de Kilian Jornet, venant en aide à des populations avec son équipe, un homme sensible et optimiste.

Si certaines images sont parfois éprouvantes, il ne s’agit toutefois pas d’un film larmoyant, mais plutôt porteur d’espoir : le peuple népalais y apparaît fort et généreux, malgré l’épreuve. Kilian Jornet et son équipe se sont fixé un objectif solidaire : apporter leur aide à la reconstruction de 116 maisons de la vallée du Langtang. Respect !

Une Beerunneuse comblée !

Pas besoin, je pense, de commenter la photo : certaines images parlent d’elles-mêmes !

Je sens que je vais faire quelques jalouses !

dédicace Kilian.JPG

Si vous voulez réagir à cet article ou poser des questions, n’hésitez pas à me contacter via ce blog ou sur beerunneusetrail@gmail.com

#beerunneuse #kilianjornet #montagnesenscene #summitsofmylife #alexhonnold

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s