Le cross training, un excellent complément au running

coach-exos

Ce jeudi 29 septembre 2016, j’ai découvert une activité qui excitait ma curiosité depuis longtemps : le cross training.

Mais le temps manque souvent aux Beerunneuses qui butinent à droite et à gauche, entre leur vie professionnelle, leurs responsabilités de maman et leurs loisirs.

Domyos, la gamme fitness, gymnastique et danse de Décathlon, organisait justement une session avec des ambassadeurs de Marcq-en-Baroeul dans le Décathlon Porte de Montreuil, l’occasion de découvrir cette activité.

Mon verdict est sans appel : j’ai vraiment été emballée par cette activité qui me semble être un complément intéressant à ma pratique du running et de l’ultra-trail.

À propos du cross training…

J’en avais souvent entendu parler – ainsi que du cross fit, mais il s’agit d’une appellation spécifique à Reebok – et je me devais de participer à cette session pour voir de quoi il s’agissait exactement.

Mais peut-être n’avez-vous aucune idée de ce qu’est cette activité : il s’agit d’un programme d’entraînement physique regroupant des exercices dans différentes disciplines afin d’améliorer la performance globale.

Son plus ? C’est une activité à la portée de tous !

box.JPG

                         Box improvisée au Décathlon de la Porte de Montreuil

Aussi le cross training a-t-il vraiment eu un accueil « tornade », puisqu’une nouvelle Box – espace dédié à l’activité – ouvre chaque semaine : on compte environ 200 000 pratiquants en France en 2016, et plus de 3 000 000 à travers le monde.

Il s’agit donc d’une véritable tendance sociétale et il est aisé de le comprendre : dans nos vies bien remplies, nous avons peu de temps à consacrer à nos activités. L’avantage du cross training, c’est que l’on peut faire une bonne séance n’importe où et en une demi-heure.

Bodybuilding US cross training

Avant toute chose, il faut bien différencier ces deux activités : le bodybuilding s’adresse à des personnes qui souhaitent prendre de la masse musculaire. On accorde également de l’importance à l’esthétique.

Le cross training quant à lui s’adresse à ceux qui veulent un corps athlétique, être en bonne santé et prendre du plaisir dans leurs activités. Le côté nutritionnel intervient surtout lors de la récupération.

Il faut savoir que cette activité est pratiquée autant par les hommes que par les femmes.

La success story du cross training

Comment expliquer un tel succès pour cette pratique ?

Il s’agit avant tout d’un travail en endurance : on enchaîne des répétitions qui permettent de gagner en force.

Le côté pratique est aussi intéressant : on peut en faire sans matériel, avec son poids de force. Pas besoin d’installer chez soi une salle de sport high tech au milieu de la salle à manger pour le pratiquer !

Le cross training est intimement lié à une philosophie de vie : celle du « mieux être » au quotidien, notamment par le biais de l’alimentation.

Mais le véritable atout qui s’est dégagé de cette session, c’est qu’on le pratique en général à plusieurs, ce qui a pour effet de décupler notre motivation : il est intéressant de se lancer des challenges par équipes et d’encourager ses partenaires dans l’effort.

La philosophie Domyos

philo.JPG

Domyos s’est positionné rapidement sur cette activité en prônant une véritable philosophie : celle de training partner.

Deux Domyos Clubs ont d’ailleurs ouvert dans le Nord à Marcq-en-Baroeul et Lille où sont dispensés des cours de cross training avec les ambassadeurs qui ont animé notre session.

Les grandes lignes de cette philosophie ?

l’accessibilité : il est important pour Domyos de faire connaître la pratique au plus grand nombre

le partage : il s’agit de rendre le moment ludique et motivant

l’efficacité : renforcement musculaire et travail cardio sont à l’honneur, ce qui explique la complémentarité de l’activité avec de nombreux sports

la santé : les clients doivent être coachés s’ils souhaitent garder la forme et surtout il faut apprendre à bien s’étirer.

Actuellement, cette activité rassemble dans les Domyos Clubs 50% de femmes et elle est pratiquée à tous les niveaux.

Une large palette de produits

Plusieurs produits Domyos, qui permettent de pratiquer l’activité chez soi par exemple, m’ont paru vraiment intéressants.

Leur plus ? Leurs prix accessibles et leur fonctionnalité. Tout est pensé dans les moindres détails : ergonomie, utilisation facile au quotidien, durabilité, etc.

Après les avoir découverts, vous n’aurez plus d’excuses pour ne pas faire de sport chez vous.

Le DST ou Domyos Strap Training

FITNESS Fitness Fitness, Musculation - Domyos Strap Training DOMYOS - Matériel Musculation

Il est accessible au néophyte comme au sportif confirmé, car on travaille avec le poids du corps.

Le principe est assez simple : plus on s’incline, plus l’exercice est difficile.

Cet accessoire permet de travailler le cardio, mais aussi le haut et le bas du corps.

Son plus ? Son côté pratique : on peut l’attacher à une porte, à un arbre, à une balançoire, etc.

Il est fourni dans un petit sac pour le transporter, avec un poster pour montrer les divers exercices : une véritable salle de fitness ambulante !

On ne peut donc plus trouver de prétexte pour ne pas faire de sport !

Il s’agit d’un produit emblématique de la gamme Domyos, qui est proposé à un prix intéressant : on le trouve actuellement à 30 euros.

Pour ceux qui souhaitent trouver d’autres exercices, un code QR permet d’accéder à une application Domyos : on retrouve bien là la philosophie de training partner de Domyos, qui propose un coaching à distance. http://videos.domyos.fr/exos

http://www.decathlon.fr/kettlebell-8kg-id_8354815.html

La Kettlebell

kettlebelle.JPG

Si l’objet n’est pas sans nous rappeler les fameuses cloches des vaches des alpages, il faut savoir qu’il fait un tabac : il s’agit d’un poids traditionnel russe qui est muni d’une poignée de prise fixe.

Ergonomique, il s’adapte à toutes les prises de mains et permet le renforcement musculaire et un travail cardio grâce à un mouvement de balistique.

kettlebelle1.JPG

Il existe en plusieurs poids : 4, 8, 12, 16 et 20 kg.

Son plus ? L’intégration de rubber pour éviter d’abîmer les sols quand vous le reposez.

Son prix ? 9,99 euros pour le modèle de 4 kg.

http://www.decathlon.fr/kettlebell-8kg-id_8354815.html

Le Weighted Bag

weighted bags.JPG

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un sac lesté qui existe en 10, 15 ou 20 kg. Il permet de travailler l’ensemble du corps : exercices d’épaulé-jeté, de fentes dynamiques, etc.

Le training Foam Roller

Si au premier aperçu cet accessoire peut paraître très « plastique » et barbare, il n’en est pas moins efficace : il est essentiellement utilisé pour la récupération, mais peut aussi servir à l’échauffement ou pour renforcer sa sangle abdominale.

Il m’a paru vraiment intéressant pour ma pratique du running, car il permet de prévenir les tendinites et le fameux syndrome de l’essuie-glace.

Son prix ? 19 euros 99.

http://www.decathlon.fr/training-foam-roller-38-cm-id_8348800.html

Ma séance de cross training

groupe .JPG

Notre groupe était composé de 10 filles, un coach pour superviser la séance et deux autres coachs du Domyos Club qui ont fait les exercices avec nous.

Chaque séance se déroule de la façon suivante pour un atelier d’environ une heure :

→ une discussion avec le coach pour expliquer la séance

→ un échauffement

→ une explication des exercices

exos.JPG

fentes-bags

→ un circuit complet, puis un deuxième et un challenge

saut-corde

→ une récupération

Plusieurs ateliers étaient proposés avec divers accessoires : corde à sauter, DST, Kettlebell, Weighted bag, pompes, gainage, etc.

Nous avons expérimenté sur une musique très rythmée chacun d’entre eux par binômes.

Puis on a fait un challenge par équipes avant la récupération.

Mes impressions ?

J’ai adoré cette séance ! L’ambiance était vraiment géniale, motivante et les exercices particulièrement physiques : on a sué, ri, peiné, mais toujours avec le sourire et en s’encourageant.

La musique est vraiment un plus : elle contribue à la motivation du groupe.

Pratiquer du cross training en plein coeur du magasin avait un côté décalé que j’ai bien apprécié.

Je me suis découvert une passion pour la corde à sauter et la Kettlebell.

corde à sauter.jpg

Ne pouvant pas m’inscrire à une salle de sport comme mon planning est chargé – ou alors il me faudrait une deuxième vie -, cette session m’a vraiment donné envie de me procurer des accessoires pour compléter ma mini-salle de fitness à moindre coût à la maison.

Je pense également que je participerai avec un peu plus de sérieux aux séances de PPG de mon club, maintenant que j’ai pris conscience de l’importance du renforcement musculaire dans ma pratique de runneuse.

Un grand merci aux coachs souriants et dynamiques qui m’ont fait découvrir cette activité et à Domyos.

Respect au coach de mon équipe qui a fait tous les exercices avec un gilet lesté de 10 kg !

Si vous souhaitez réagir à cet article ou donner vos impressions sur cette pratique, vous pouvez le faire sur ce blog ou sur la page Facebook Beerunneuse.

Plus nous serons à partager, plus nos pratiques évolueront.

#beerunneuse #trail #trailrunning #running #run #runners #runaddcit #fitness #Domyos #Décathlon #kettlebell #cordeasauter #gainage #renforcement #cardio #crosstraining

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s