Quand les sportifs se mettent au jus

shutterstock_246712516.jpg

« Mais où la Beerunneuse va-t-elle chercher autant d’énergie et de joie de vivre ? », « Quel dynamisme ! Comment fais-tu ? »

Ces questions reviennent bien souvent dans la bouche de mes proches et de mes followers. Je dois bien l’avouer, cela me ravit !

Il est donc temps aujourd’hui de lever le voile sur mon petit secret, qui n’en est d’ailleurs plus vraiment un : mes divers posts sur Instagram et Facebook depuis près d’un an sont de véritables indices.

Je suis une « green addict » et je le revendique !

S’il y a bien une habitude dont je ne pourrais me passer actuellement, c’est de boire mes petits verres de jus fraîchement pressé.

Un pur concentré de plaisir !

Mes rencontres avec des diététiciens, des passionnés et des sportifs de haut niveau, ainsi que mes lectures, n’ont fait que confirmer tous les bienfaits que l’on pouvait espérer en attendre.

Je vous proposerai, au fil des semaines, quelques articles consacrés à cette habitude healthy qui a considérablement amélioré ma vie…

Genèse de ma green attitude

 

Mon histoire d’amour avec les green smoothies et les jus a véritablement commencé avec ce blog et ma reprise de la course à pied : une hospitalisation des plus éprouvantes, l’année dernière, avait donné lieu à une conversation avec mon médecin.

À la suite d’une hémorragie, ma santé et ma forme s’étaient fortement dégradées. J’avais donc dû mettre entre parenthèses l’activité physique, un passage difficile pour une « pile » comme moi.

Ressentant une grande fatigue, j’ai demandé un jour à mon médecin des vitamines pour me donner un petit coup de pouce. Sa réponse, sur le moment, m’a choquée et sonne pourtant aujourd’hui comme une évidence : « Non, je ne te donnerai pas de vitamines. Tu es sportive et tu t’intéresses à la nutrition. Tu peux trouver toutes les ressources dont tu as besoin dans ton alimentation.« 

Qu’à cela ne tienne !

J’ai commencé à me renseigner, à lire sur le sujet, et ai entendu parler par le biais d’une maman de l’école du challenge « green smoothies ».

Un véritable déclic !

Je ne vous apprendrai rien, en vous disant qu’en recouvrant la santé, on se sent plus heureux !

Je vous invite d’ailleurs à découvrir ou à relire cette expérience dont j’ai parlé dans plusieurs articles sur ce blog : https://beerunneuse.com/2016/03/29/prete-pour-la-green-attitude/, https://beerunneuse.com/2016/03/31/demain-on-se-met-au-vert/ et bien d’autres…

Mais l’aventure ne s’est pas arrêtée là : dans mes lectures étaient souvent mentionnés les jus verts, qui avaient a priori plus de qualités nutritionnelles que les smoothies.

Green smoothies VS jus verts

shutterstock_398259532.jpg

Il n’y a pas véritablement de match pour moi, car ces deux habitudes sont à la base healthy : elles permettent de consommer des fruits et des légumes qui sont riches en nutriments, vitamines et minéraux.

Néanmoins, elles ne nécessitent pas le même matériel et les bénéfices sont quelque peu différents.

Au début, ne sachant pas si j’allais véritablement me faire au quotidien des smoothies, j’ai investi dans un petit blender : on en trouve de bon marché. Mais on se rend compte qu’il est essentiel d’investir très vite dans un plus performant, avec une puissance de 1000 watts et un système de lames efficace. Le système reste assez bruyant.

Il faut en général peler les fruits dont la pulpe est mixée : on obtient une boisson assez épaisse, nourrissante. Je la trouve notamment intéressante pour le petit-déjeuner, car elle donne une impression de satiété. Elle contient beaucoup de fibres, ce qui aide le corps à éliminer.

Mais mon attention s’est vite portée sur les extracteurs qui me semblent plus intéressants : les livres que j’avais achetés à ce sujet étaient vraiment élogieux, notamment en ce qui concerne la préservation des vitamines et l’oxydation.

On peut grâce à ce système élaborer des jus bourrés de vitamines et de minéraux. Le plus de ces jus ? Les nutriments pénètrent en quelques minutes dans le sang, ce qui permet de faire en un temps record le plein d’énergie.

Deux arguments au départ peuvent freiner quant à l’utilisation d’un extracteur : son coût et son utilisation, notamment son nettoyage qui n’est pas toujours évident.

Mais je pense avoir trouvé la perle rare et ne suis pas la seule à le penser, et comme les bons plans se partagent…

Juissen 2, vitamines garanties

extracteur

Pas facile de trouver le bon extracteur quand on commence à s’intéresser un peu au marché !

Mais il faut bien réfléchir avant de se lancer. Comme je ne savais pas trop quelle utilisation je ferais du mien, j’ai préféré opter pour un modèle qui ne soit pas trop onéreux…

Je l’ai bien vite regretté, car essayer les jus verts, c’est les adopter !

J’ai acheté un modèle sur internet que j’avais vu auparavant dans un magasin connu d’électroménager.

Mais j’ai très vite apprécié cette habitude quotidienne, constatant rapidement les bienfaits : regain de vitalité, bonne humeur – donc bonheur, je n’ai pas eu les petites maladies saisonnières habituelles (rhumes, gastroentérites, etc.), et surtout, toute la famille s’est mise au vert, en remarquant tous ces bénéfices !

Exit les réticences du début concernant le goût ou la texture !

Sans le lui dire – il ne faut tout de même pas exagérer, je fais consommer à mon fils des épinards, du chou, du céleri, etc. et il réclame même un autre verre ! Pour information, il n’a que sept ans !

Si pour moi-même je concocte des jus avec une grande proportion de légumes, j’utilise pour lui davantage de fruits, et surtout, j’en mets des colorés pour éviter que le breuvage ne soit trop vert !

Mais mon appareil a très vite montré des signes de faiblesse, liés certainement à une utilisation régulière.

Et la rencontre avec un ultra trailer expérimenté, Nicolas Arbib, lors d’un stage, m’a permis de découvrir un modèle haut de gamme abordable, qui respecte surtout les vitamines grâce à un processus de pressage lent : le Juissen 2.

atelier-jus

Cette démonstration était à la base pour nous faire découvrir les bienfaits des jus sur nos performances sportives : n’ayant aucun doute à ce sujet, j’ai surtout été séduite par l’utilisation de son extracteur qui m’a paru simple d’utilisation, facile à nettoyer, et conservant tous les nutriments des fruits et des légumes.

Son plus ? Il est garanti 7 ans au niveau du moteur (le mien l’est seulement un an et montre déjà des signes de faiblesse) et a également une garantie étendue pour les pièces. Un plus quand on a une utilisation quotidienne !

Un autre atout non négligeable est qu’il est conseillé par les sportifs de haut niveau et les professionnels de la santé naturelle. Il n’en fallait pas moins pour me laisser convaincre !

extracteur

Je vous l’ai présenté plusieurs fois avec des posts sur Facebook et Instagram, car bien sûr, il a intégré ma cuisine ! Compact et efficace, simple d’utilisation, il ne pouvait en être autrement.

Cerise sur le gâteau : le blog Beerunneuse est ravi d’être partenaire depuis quelques semaines avec le site Oh! mon Jus http://www.ohmonjus.com dont je vous parlerai très bientôt, qui préconise cet extracteur.

Qu’est-ce que cela veut dire ? Si cet achat vous tente, vous pouvez revenir vers moi pour profiter d’un tarif préférentiel – 325 euros – et surtout, de cette fameuse garantie de 7 ans, qui est un argument important quand on sait combien notre électroménager peut être fragile.

juissen

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez faire part de vos remarques, n’hésitez pas à le faire via ce blog ou sur la page Facebook Beerunneuse.

N’hésitez pas à me contacter si vous êtes intéressé par l’acquisition d’un extracteur !

#beerunneuse #trail #trailrunning #run #running #runners #runaddict #nutrition #sport #healthy #sante #dietetique #performance #carpediem #vitalite #lavieestbelle

 

2 réflexions sur “Quand les sportifs se mettent au jus

  1. Wang Sichen 9 mars 2017 / 13 h 31 min

    vu la photo j’en conclus que le panier d’essorage se vide tout seul , ce qui est un atout. j’ai une machine également mais les résidus se gardent dans le panier à vider c’est moins pratique

    Aimé par 1 personne

    • beerunneuse 9 mars 2017 / 15 h 12 min

      Oui, Sichen, c’est exactement cela. Un véritable atout pour le nettoyage…😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s