Miha Bodytec, l’électrostimulation high-tech

bon avaatr.JPG

Vous souvenez-vous de ce cliché réalisé lors du Salon du fitness, où j’avais eu l’impression de jouer une figurante au milieu de deux personnages tout droit sortis du film Avatar ?

Il faut dire que la société Miha Bodytec avait fait forte impression en attirant les sportifs sur son stand par le biais de ces deux êtres joliment peinturlurés à l’image des personnages du célèbre film.

Curieuse, j’étais moi-même allée m’intéresser à cet appareil d’électrostimulation dernière génération. J’avais alors eu droit à une séance d’adaptation pour me faire connaître le processus et les sensations.

L’occasion de faire un bond dans le futur, en enfilant ce gilet truffé d’électrodes et relié à une machine.

mouvemants dyna miha

Cette première expérience m’avait séduite.

Lorsqu’une amie m’a parlé d’un centre qui avait ouvert près de chez elle dans le Marais et qui me proposait une séance d’essai, j’ai immédiatement accepté.

Êtes-vous prêts aujourd’hui à découvrir cette expérience et à faire avec moi un véritable voyage dans le futur ?

Miha Bodytec, une machine innovante

console miha

Si la société allemande Miha Bodytec a lancé sur le marché sa machine en 2007, cela fait maintenant plus de quarante ans que l’entreprise bavaroise à l’origine de l’appareil fabrique des produits innovants pour le sport et l’industrie médicale.

Une console de la taille d’un ordinateur portable est posée sur un pied.

Pour les runners de ma génération, on est bien loin des appareils d’électrostimulation qui étaient présentés sur nos écrans TV dans les années 80 par la sculpturale Lova Moor, ou encore dans les pubs du Télé Achat : ne croyez-pas que vous allez rester tranquillement allongé(e) sur votre canapé en dégustant quelques gourmandises ou en regardant votre poste de télévision. Rien à voir non plus avec les appareils que vous avez pu côtoyer chez votre kiné pour soulager des muscles douloureux !

Cette machine sollicite absolument tous les muscles, même les plus profonds : une vraie révolution dans l’univers de l’électrostimulation !

Les muscles agonistes et antagonistes sont stimulés simultanément par des impulsions électriques. En douceur, vous agissez sur votre corps et les résultats sont apparemment rapidement visibles.

Tenez-vous bien : une séance de vingt minutes de la Miha Bodytec équivaudrait à quatre heures de sport !

Comme moi, je suis certaine que cette promesse a déjà excité votre curiosité.

Déroulement d’une séance de Miha Bodytec

mannequin miha

Vous voulez à présent en savoir plus sur le déroulement d’une séance de cette fameuse machine d’électrostimulation ?

J’avais pris rendez-vous ce vendredi pour faire une séance entière de Miha Bodytec et poser toutes mes questions : je voulais en effet savoir en quoi cette machine pouvait être complémentaire à ma pratique de traileuse.

Bon, j’avais bien une petite idée : je me rends souvent compte en finissant mes trails que mon dos est fortement sollicité. Le gainage et les exercices de renforcement musculaire m’aident quelque peu à pallier ces problèmes.

La machine a de bons résultats à ce qu’il paraît concernant cet aspect.

Petit scoop : elle améliorerait même la VMA ! Affaire à suivre…

Mais revenons à nos électrodes…

J’ai été accueillie chaleureusement par les deux coachs diplômés d’État qui officient dans la salle du Bodytec Club.

coach miha

L’endroit est sobrement décoré et propre. Deux pieds sur lesquels reposent la fameuse console de la Miha Bodytec sont disposés devant une immense glace murale.

Pour la petite anecdote, un mannequin équipé d’une veste truffée d’électrodes trône sur le trottoir, mais avec les événements des derniers jours, les forces de l’ordre ont fait comprendre qu’il serait plus judicieux de le rentrer. Il était donc à l’intérieur de la salle à mon arrivée.

Maintenant que vous avez fait connaissance avec les lieux, je vous propose de découvrir le déroulement d’une séance.

Le coach vous conduit dans un vestiaire et vous donne un tee-shirt et un corsaire très près du corps à enfiler. Idéalement, il faut être entièrement nu(e) dessous, pour permettre une meilleure conductibilité vers les muscles ciblés.

Je vous rassure, les vêtements sont noirs et on est bien vite recouverts d’un équipement positionné dessus.

Puis vous mettez une veste zippée truffée d’électrodes qui a au préalable été complètement humidifiée, afin que le courant se diffuse mieux.

gilet miha

Le coach branche ensuite les électrodes à la console et la séance peut enfin commencer.

Il choisit un programme en fonction des objectifs que vous souhaitez atteindre : raffermissement, minceur, endurance, etc.

C’est parti pour vingt minutes de bonheur !

Le coach reste à vos côtés pour réaliser les exercices et rectifier votre posture si elle n’est pas adéquate : il faut en effet préciser que contrairement aux anciennes publicités où l’on pouvait voir des starlettes manger du pop-corn sur leur canapé, tout en faisant tressauter leurs muscles, on ne reste pas statique.

Il faut exécuter des mouvements en dynamique pour renforcer l’action de la machine en fonction des objectifs recherchés.

Le coach m’a signifié qu’il existait six postures de base dans les protocoles allemands, mais qu’il est possible, si on est diplômé, d’en adapter d’autres.

J’ai même trottiné sur place à la fin de la séance pour récupérer.

Mes impressions de Beerunneuse

salon fitnes

Si j’avais déjà particulièrement apprécié ma séance d’adaptation lors du Salon du fitness, ces vingt minutes n’ont fait que confirmer mes premières impressions.

Bon, j’avoue avoir un peu de mal à supporter le contact avec la veste humidifiée au tout début de la séance, mais on l’oublie très vite, car les muscles chauffent rapidement.

Contrairement à bien des appareils qui ne font que cibler une zone, laissant parfois une sensation de picotements désagréables, je n’ai pas éprouvé de douleurs ou de gênes produites par les impulsions.

Seul petit bémol : au départ, des fourmillements dans les doigts m’ont dérangée. Mon coach m’a alors bien vite expliqué à quoi cela était dû.

Vous devez pendant la phase d’impulsions serrer vos mains l’une contre l’autre et contracter votre corps.

Une fois cette consigne intégrée dans mon petit cerveau de Bee, la séance s’est parfaitement déroulée.

J’ai trouvé les exercices variés et ai eu quelques surprises : je me suis rendu compte que mes bras manquaient totalement de force. Bon, je m’en doutais un peu à leur allure de pattes de criquet : je sais que c’est là une de mes faiblesses.

On a l’impression que les gestes sont simples à réaliser, mais un simple mouvement peut prendre de terribles proportions : une façon de nous rappeler que nos muscles travaillent !

Même chose pour les jambes ! J’ai eu l’occasion à deux reprises de trop les tendre : quand les impulsions se sont déclenchées, je n’ai plus pu les plier ! Une sensation assez troublante !

Autre effet notable : mon souffle s’est par moments accéléré. On peut donc parfaitement envisager de travailler son cardio, il ne s’agit pas d’électrostimulation passive.

Pendant la séance, le coach a réglé toutes les intensités pour que les sensations soient confortables et j’ai pu lui poser les questions qui me venaient à l’esprit. Le cours est donc bien encadré et on tient compte de vos attentes.

Si c’était à refaire ? Je réponds sans réfléchir : oui !

Je n’ai bien évidemment pas assez de recul pour me rendre compte des bénéfices d’une telle machine. Il est en plus conseillé de suivre une dizaine de séances en fonction de ses objectifs.

J’ai en tout cas eu l’impression que chaque zone de mon corps était sollicitée, sans que cela ne soit désagréable.

Cette technique d’électrostimulation peut être un compromis intéressant pour ceux et celles qui n’ont guère le temps de faire du sport : je me dis qu’une petite séance de vingt minutes sur l’heure du déjeuner se cale assez facilement.

Après les deux séances pourtant bien différentes que j’ai effectuées, j’ai eu des courbatures dans les fesses et les bras : j’en ai déduit que je ne sollicitais peut-être pas assez ces deux groupes musculaires. Il faut aussi bien s’hydrater après une telle séance.

J’ai du travail !

Les tarifs des séances de Miha Bodytec

tarifs miha

Vous vous demandez certainement à présent combien coûte une séance de Miha Bodytec ou un forfait pour pouvoir en faire plus régulièrement et espérer les résultats convoités ?

Je vous ai photographié la grille tarifaire.

Mais j’ai une bonne nouvelle : sachez que si vous appelez de la part du blog Beerunneuse, vous bénéficierez d’une réduction.

Alors, allez-vous vous aussi vous laisser tenter ?

#beerunneuse #bee #trail #trailrunning #run #running #fitness #electrostimulation #mihabodytec #bodytecclub

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s