Altra, expérimentez le « zéro-drop »

 

altra brian.jpg« Mieux vaut tard que jamais » comme le dit l’adage…

J’ai découvert la marque Altra au mois de novembre 2016, lors d’un testing à la boutique KM 42 The Running Store à Paris : Stéphanie et Fabrice, les gérants, avaient fait venir Brian Beckstead, l’un des cofondateurs de la marque, pour l’occasion (photo ci-dessus).

Séduite par l’enthousiasme de Brian et l’histoire de ces chaussures de running et de trail d’un nouveau genre, j’avais particulièrement apprécié notre sortie à Montmartre : nous n’avions couru que quelques kilomètres, mais le modèle me semblait plutôt confortable.

J’avais donc accepté, après notre run dans Paris, de pousser un peu plus loin l’expérience en testant une paire : j’ai alors reçu la Torin 2.5.

Mais pourquoi ne faire mon retour de test qu’aujourd’hui, alors que j’ai reçu ma paire fin novembre ?

Je vous laisse le découvrir dans la suite de cet article…

Altra, vers une foulée naturelle

Escalante_04.jpg

Moi qui aime les histoires croustillantes, j’ai été servie avec Brian !

L’histoire débute aux États-Unis : trois hommes passionnés de course à pied, insatisfaits par les modèles de runnings proposés, décident de créer une chaussure qui s’adapte à nos pieds, non l’inverse.

Ils sont persuadés qu’ainsi le corps retrouvera un mouvement naturel, qui permettra aux runners d’être plus performants et de moins se blesser.

Leur laboratoire ? Une cave !

Leurs outils de recherche ? Un four-toaster !

Non, vous ne rêvez pas ! Golden Harper, l’un des fondateurs, se servait de ce four pour enlever le rembourrage contenu dans les talons des chaussures de running ou de trail !

Anecdotique et pourtant véridique !

Ces « talons grillés » ont donné naissance à un nouveau concept : le « zéro-drop ».

Peut-être avez-vous déjà entendu ce terme, sans savoir vraiment de quoi il s’agit : c’est lorsqu’il n’y a pas de différence de niveau entre l’avant et l’arrière de la chaussure. On peut ainsi adopter une foulée naturelle et surtout minimiser les chocs.

Après plusieurs années de tests, les résultats sont époustouflants et la marque Altra Footwear est créée en 2009 :

Altra n’arrive sur le sol français qu’en 2013 et connaît rapidement le succès à l’international.

Présentation de la Torin 2.5

altra torin

Le modèle Altra Torin 2.5

Quand j’ai ouvert la boîte de ma nouvelle paire de runnings Altra, j’ai immédiatement adhéré à l’esthétique : on ne pouvait choisir coloris plus judicieux quand on connaît la Beerunneuse que je suis.

Ce modèle « gray raspberry » a donc comblé mes aspirations girly.

Lors du testing sur Paris, j’avais été un peu surprise par la Toe Box – comprenez « boîte à orteils », autrement dit l’avant de la chaussure : elle est en effet très large.

Ma première réaction avait été de dire que cela faisait penser à des pieds palmés. Mon oeil s’est-il habitué à cette forme singulière lors de la soirée testing ?

J’ai trouvé cela moins flagrant quand j’ai découvert le modèle Torin 2.5

Bon, quand on a un pied fin comme le mien, on peut appréhender de porter des runnings avec une telle forme : j’avais peur que mes orteils se sentent un peu perdus dans ce vaste espace.

Point du tout ! Étrangement, la chaussure épouse bien leur forme et je pense qu’ils trouvent naturellement leur place : le gros orteil, ainsi libéré, permet une meilleure stabilité et la propulsion est accrue.

J’avais peur également au départ de cette notion de « zéro drop » que je confondais, il faut bien le dire, avec le minimalisme : la large semelle blanche m’a immédiatement rassurée.

On n’a pas une semelle aussi haute que celles des Hoka, mais on ne court pas à même le sol non plus ! L’amorti est de 27 mm et cela procure véritablement du confort.

Autre point fort intéressant : la légèreté de ce modèle ! Seulement 213 g pour les femmes !

Mon test de la Altra Torin 2.5

altra lac.jpg

Si je ne vous ai pas communiqué les résultats de mon test bien avant, c’est pour une simple raison : lorsque j’ai reçu ma paire fin novembre, j’étais inscrite sur la Saintélyon.

Or en faisant une petite sortie avec mes Altra dans le cadre de ma préparation, je me suis bien vite rendu compte que j’avais des douleurs qui étaient apparues.

J’ai immédiatement trouvé ces chaussures extrêmement confortables et n’ai pas été gênée par leur forme ou autre.

En revanche, mes mollets ont vite crié « help » au commencement du test : cela n’a rien d’étonnant, car lorsque vous recevez votre paire de runnings Altra, on vous fournit avec un genre de mode d’emploi.

Bien évidemment, les Beerunneuses sont impatientes : je ne l’avais pas lu avant de faire ma petite sortie. Bien mal m’en a pris : il faut une phase d’adaptation chez certaines personnes !

La plupart de nos chaussures de trail et de running sont conçues avec un talon beaucoup plus élevé : du coup, nous ne sommes plus habitués à faire travailler correctement nos tendons et nos mollets.

Les petites douleurs que je ressentais étaient tout simplement liées au fait que je travaillais ces parties de mon corps qui n’étaient plus dans une zone de confort.

En lisant le mode d’emploi, on se rend compte qu’il est conseillé d’adopter une phase de transition, pour revenir à une foulée plus naturelle.

Ayant prévu ma course une semaine après la réception de mes chaussures, j’ai préféré reporter ce test. Je ne l’ai donc commencé qu’après ma phase de récupération, en alternant des sorties avec mes anciennes baskets et ma paire d’Altra.

J’ai commencé par des sorties d’une dizaine de kilomètres et ai plutôt été séduite par le confort et l’amorti. Les douleurs ressenties lors des premiers runs se sont au fur et à mesure du temps estompées et j’ai pris du plaisir à davantage les porter.

Leur dynamisme est également un point que je tiens à souligner.

Je les ai même portées pour des marches longues lorsque je suis partie en voyage !

J’ai juste trouvé un petit bémol au modèle : elles n’adhèrent pas bien sur un sol humide. La semelle étant assez lisse, il m’est parfois arrivé de glisser.

Je vois bien ce que vous allez me dire : normal, je les ai testées sur un lac gelé comme le montre la photo ci-dessus.

Sans parler de conditions extrêmes, je les ai mises une fois pour aller gambader sur une chaussée humide et j’ai dérapé.

En revanche, je suis assez impressionnée par la tenue du modèle : certaines chaussures de running ont tendance à avoir leur mesh qui se déchire dans le temps, ou à montrer des signes évidents de fatigue au niveau de la semelle.

Je ne dirais pas que mes Altra sont comme neuves, mais elles ne sont pas spécialement abîmées. Je les ai pourtant beaucoup portées.

Le mot de la fin ?

Si j’ai apprécié ce modèle pour mes sorties courtes sur route et sentiers – pas plus de 20 kilomètres, je suis plus sceptique sur du trail, notamment du long, car il manque d’accroche.

Cette première expérience avec du « zéro drop » est en tout cas positive : elle m’a appris qu’il était utile de lire les conseils d’utilisation qui sont glissés dans les boîtes de nos chères baskets. Ce n’est déjà pas une pratique courante, alors il convient d’y prêter attention.

J’aime particulièrement l’esprit de la marque, de ses créateurs : mon côté déjanté est séduit par la façon dont une idée a priori saugrenue a pu donner naissance à une marque de qualité…

L’actualité de la marque Altra

Women&Men_Escalante06.jpg

À l’heure où je vous écris, Altra vient de lancer une édition limitée de son modèle Escalante : la Boston, en l’honneur du marathon. Chaque année, l’équipe Altra y participe.

Sachez d’ailleurs, pour la petite anecdote, que Brian aime tellement cette course qu’une fois arrivé, il repart en sens inverse !

Pour le look, les coloris sont bien évidemment en accord avec les couleurs de la ville : le jaune et le bleu sont à l’honneur pour les modèles homme et femme.

Quant aux caractéristiques de la chaussure, ce sont les mêmes que celles qui font déjà le succès de la marque : zéro-drop, Toe Box large, amorti, etc.

Confort, amorti et dynamisme sont donc au rendez-vous afin de vous permettre d’affronter la mythique distance. Affaire à suivre…

Alors, prêt(e) à vous lancer dans l’aventure Altra ?

Si vous souhaitez réagir à cet article, si vous avez déjà tenté l’aventure Altra et que vous voulez la partager, n’hésitez pas à laisser vos commentaires sur ce blog ou sur la page Facebook Beerunneuse.

#beerunneuse #trail #trailrunning #shoes #run #running #altra

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s