Lancement des nouveaux manchons Elite Evo2

manchons bv2.jpg

La compression, placebo ou véritable soutien dans nos pratiques de sportifs ? Quel type de compression utiliser pour tenter de réduire la fatigue ?

Autant de questions qui viennent souvent inonder les réseaux et sont parfois sujettes à polémique.

J’ai déjà abordé à plusieurs reprises cette thématique sur mon blog, estimant qu’il fallait prendre en compte les ressentis individuels : ce qui convient aux uns ne convient pas forcément aux autres.

Pour avoir eu maintes fois des discussions avec des coureurs, j’ai constaté que certains avaient du mal à supporter ces manchons qui leur comprimaient les mollets, alors que d’autres les bénissaient, ne jurant que par eux pour la réussite de leurs courses.

Jeudi soir avait lieu à Paris un événement très particulier : le lancement officiel des tout derniers manchons de compression de la marque spécialisée dans le domaine, BV SPORT.

Ceux qui me suivent savent que j’utilise en général ces manchons sur mes longues distances : j’ai ainsi finalisé ma tenue WAA de Bee en l’accessoirisant avec des manchons au coloris jaune de la marque, que j’avais achetés lors du Salon du running avant l’Ultra Run Raramuri au Mexique.

Mais l’esthétique n’est pas l’unique motivation qui peut vous conduire, tout comme moi, à vous procurer ces accessoires indispensables.

Retour sur un nouveau produit qui ne tarit pas d’arguments et qui devrait vite devenir le chouchou des runners…

 

Une marque qui a fait ses preuves

 

BV SPORT_VisuelAmbiance (2).jpg

Faut-il encore présenter la petite marque stéphanoise qui sévit sur le marché international de la contention / compression 1998 et est célèbre dans le monde du sport à haut niveau pour ses chaussettes de récupération et ses manchons ?

Pour se classer à ce niveau, il faut dire qu’elle n’a pas lésiné sur les moyens : vingt années d’études scientifiques, des tests cliniques complétés par des validations médicales.

Chez BV SPORT, on ne laisse pas de place au hasard !

Ce ne sont pas les marathoniens et les coureurs d’ultra distances qui s’en plaindront : sur bien des défis, on peut apercevoir les célèbres manchons aux coloris variés soutenir les mollets malmenés de guerriers du bitume ou des sentiers.

Dans un précédent article que vous pourrez relire en cliquant sur ce lien, je vous avais présenté toute l’histoire du groupe qui faisait honneur au made in France et que vous pouvez également retrouver sur le site http://www.bvsport.com

Aussi la sortie d’un nouveau produit de la marque est-elle toujours un événement attendu par la presse spécialisée et les médias…

 

Maille à part pour ces nouveaux manchons

BV SPORT_BOOSTER ELITE EVO2_56,50e (9).png

BV SPORT a choisi ce début d’année 2019 pour lancer un nouveau produit qui risque de bien vite faire parler de lui : les manchons ELite Evo2.

Alors, me direz-vous, explique-nous la Bee en quoi ils diffèrent des anciens ?

Comme leur nom l’indique, il s’agit en fait d’une évolution du produit phare de la marque, dont l’innovation principale réside dans un principe de rupture de vibrations.

En effet, grâce à une alternance de mailles ultra-souples et rigides présentes sur l’ensemble du booster, on favorise l’absorption des chocs et l’amorti : il s’agit du shock wave effect qui permet de réduire le risque de blessures comme les périostites, les fractures tibiales et bien d’autres.

Un autre atout de ce maillage est qu’il réduit le seuil de fatigue et le phénomène de jambes lourdes : le retour veineux est amélioré grâce à un système de pressions spécifique qui permet d’éliminer les toxines générées par une activité intense.

Adieu crampes, douleurs, jambes lourdes et autres désagréments !

Avec de telles promesses, on a envie de signer rien qu’en voyant le papier !

« BV SPORT, un allié pour la performance »

Mais la technicité du produit ne s’arrête pas là : un système de taping permet de réduire les tendinites et d’améliorer les sollicitations musculaires, ce qui peut être très intéressant en trail quand on fait pas mal de D+.

S’ajoutent à cela le système socket 3D qui permet une réduction de l’inflammation du tendon d’Achille et un autre de bandes tibiales pour éviter les périostites et apporter du confort.

Une belle protection pour rendre nos petits mollets performants, les soulager et prévenir les blessures !

Son prix ? 56€00. Vous pouvez les trouver en vente sur le site de la marque et dans de nombreux points de vente dont la boutique Endurance Shop de Saint-Germain-en-Laye où Alain vous accueillera avec professionnalisme.

Une fois le produit présenté, il ne restait plus qu’à l’essayer…

 

Une soirée compression sans pression

 

groupe événement BV SPORT.jpg

Lors des soirées de la marque BV SPORT, on relâche souvent la pression : tout est mis en oeuvre pour passer un agréable moment et tester les produits dans les meilleures conditions possibles.

Un test running était organisé dans le quartier de Bastille pour nous faire une petite idée de ces nouveaux accessoires : plusieurs personnalités du milieu sportif étaient invitées comme notre « Chauchau » national – j’ai bien sûr nommé le célèbre marathonien Dominique Chauvelier – ou encore le trailer Dawa Sherpa.

Au programme, un footing dans les rues parisiennes, un dédale tumultueux où il a fallu slalomer entre les passants avant de gagner les quais.

Moment de grâce en reniflant les effluves chocolatées de la boutique du chocolat de Alain Ducasse…

Le beau temps n’étant pas de la partie, un challenge de sprints par équipes a été organisé sous un tunnel : convivialité et bonne humeur étaient au rendez-vous, sans compter la compétitivité !

Puis nous avons calmement regagné la salle où nous attendait un buffet et une animation « caricatures » : en reine de l’auto dérision, je me suis bien évidemment prêtée au jeu.

caricature BEE.JPG

Mais revenons à nos manchons…

 

Premières impressions de Bee

 

BEE BV SPORT.JPG

Il serait prématuré de vous faire un retour précis de ces manchons que je n’ai en somme porté que lors de la soirée et de ma sortie longue – 25 kilomètres – de dimanche.

Néanmoins j’ai déjà constaté quelques changements perceptibles : j’ai toujours eu du mal à enfiler les manchons de compression, et pas pour des raisons de taille.

Il est vrai qu’il faut méticuleusement calculer son tour de mollet au risque d’avoir les jambes comprimées, ce qui peut bien vite devenir fort désagréable lors d’un challenge.

Malgré cela, sur mes ultras et particulièrement dans le désert, j’avais du mal à ajuster les manchons sur mes jambes.

Sur le dernier Half Marathon des Sables de Fuerteventura, avec l’effort et la chaleur, mes jambes avaient gonflé et j’ai eu bien de mal à supporter cette compression sur un membre enflé, notamment lors de la dernière étape.

Or en enfilant ces nouveaux manchons, je n’ai pas eu cette sensation de compression extrême : j’ai trouvé la maille plus « respirante », le manchon plus facile à enfiler et moins serré que le précédent.

J’ai même presque oublié que j’en portais lors du run ! Même constat pour l’ôter.

Ce maillage plus « aéré » me paraît plus confortable, mais il faudra voir sur de longues distances.

Ce n’est pas un scoop, la Bee a un côté girly et cela tombe bien : je trouve ces manchons superbes et mieux pensés – pour la blonde que je suis, il y a même la précision « left » et « right » à l’intérieur pour éviter un casse-tête au moment de les enfiler : avec pas moins de  12 coloris, on a de quoi se faire plaisir et assortir l’accessoire à nos jolies tenues !

Mais je vous donnerai d’autres précisions au fur et à mesure de mes sorties et courses, quand j’aurai fait un test digne de ce nom et surtout de la longue distance !

J’espère que cet article vous aura apporté un maximum d’informations.

N’hésitez pas à poser des questions, à laisser un commentaire sur le blog ou sur ma page Facebook Beerunneuse ou mon compte Instagram avec le même pseudo.

Mes rituels post trail avec Kneipp

lot sport kneipp.jpg

Dans votre pratique sportive, avez-vous créé des petits rituels ?

La Bee en est friande et les juge essentiels, que ce soit lors de sa préparation, avant ses courses, pendant ou après, chacun a son importance et sa fonction : ils permettent de créer des repères, de rassurer, de réconforter, d’entretenir la mécanique et de donner du plaisir tout en soulageant son corps éprouvé par les challenges.

Sensible aux odeurs et aux textures, j’accorde une attention particulière aux soins que j’apporte à ma peau malmenée par les conditions climatiques de mes courses – chaleur du désert, fraîcheur de la montagne – et l’intensité de mes entraînements.

J’ai ainsi découvert la marque Kneipp il y a quelques années, alors que j’avais envie de m’offrir un moment de détente après une séance de fitness plutôt musclée.

Je n’avais alors qu’une idée en tête pour récupérer : prendre un bon bain chaud avec un produit délicatement parfumé aux huiles essentielles.

Après avoir poussé la porte d’une pharmacie, je ressortais avec deux galets de bain effervescents de la marque Kneipp, sur les conseils d’une professionnelle.

La suite ? Vous la devinez : un vrai coup de coeur !

Mais laissez-moi vous parler de cette marque odoriférante qui a su séduire mes sens…

 

Utiliser les bienfaits de la nature

 

timbre kneipp

Avant d’être une marque, Kneipp est une véritable philosophie : celle de son fondateur, le pasteur Sebastian Kneipp, passionné de naturopathie et qui considérait que « la nature est la meilleure pharmacie ».

Il a donc axé sa marque créée en 1891 autour de ce qu’il appelle ses cinq piliers : l’eau, les plantes, l’activité physique, l’alimentation et l’équilibre.

Quelle coïncidence ! Ces mots résonnent un peu comme un leitmotiv lorsqu’on parcourt les différents articles de la Bee !

Il était donc évident que ces produits étaient faits pour moi !

Atteint de tuberculose, Sebastian Kneipp, après moultes études, a fait des expériences d’affusions et de bains, prouvant par sa guérison les bienfaits de l’eau sur notre organisme. Il en tirera des enseignements dont il se servira par la suite pour soigner d’autres patients.

« La nature est la meilleure pharmacie »

Il est convaincu que la nature – notamment les plantes – peut fournir à l’homme ce dont il a besoin pour se soigner.

De ces enseignements éprouvés sont nés plusieurs gammes de produits à base d’ingrédients naturels ayant des actions spécifiques sur nos organismes : produits de douche, soins corporels, tisanes, il n’y a que l’embarras du choix pour s’offrir au quotidien un pur moment de détente à des prix tout à fait accessibles !

Autre point fort de la marque : elle est fortement engagée en matière de développement durable.

On compte même un groupe de travail au sein de la société qui a en charge l’amélioration des activités écologiques et la gestion de l’environnement.

La marque s’est ainsi vu remettre deux fois le label indépendant GREEN BRAND qui récompense les entreprises défendant les ressources naturelles et s’engageant pour l’équilibre de la nature – un travail est notamment fait au niveau des emballages.

Mais laissez-moi à présent vous présenter mes produits coups de coeur qui rythment depuis plusieurs années mon quotidien…

 

Les produits phares de la Bee

galet effervescent kneipp.jpg

Ce qui m’a immédiatement séduite dans la marque, ce sont les odeurs prononcées des produits, un vrai plaisir pour les sens !

On reconnaît facilement les ingrédients qui les composent : arnica, fleurs d’amandier, patchouli, calendula, il y en a pour tous les goûts.

Toute la famille peut y trouver son compte, car il existe même une gamme pour les kids avec des noms qui les font rêver : « douche jolie princesse » ou encore « douche p’tit dragon ».

Concernant ma pratique de traileuse, j’ai immédiatement craqué pour la gamme à l’arnica : ceux qui me connaissent savent que j’en ai toujours sur mes courses, en granules ou dans ma gourde.

Mais connaissez-vous les vertus de l’arnica ?

Il s’agit d’une plante riche en principes anti-inflammatoires et antalgiques : elle permet de soulager les douleurs articulaires et musculaires, mais aussi de traiter les troubles veineux, de soigner les chocs et les contusions.

huile massage arnica

J’aime m’en passer en huile sur les jambes après mes entraînements pour ma récupération, et celle de la marque Kneipp est très agréable : elle apporte immédiatement une sensation de chaleur, de bien-être et dégage une petit note de gingembre, une odeur que j’adore !

Après mes courses, j’utilise en général, comme je le disais précédemment, un galet effervescent dans le bain pour décontracter mes muscles. Les odeurs subtiles me transportent immédiatement dans une bulle de bien-être.

« L’arnica permet de soulager muscles et articulations »

Pour ceux qui préfèrent, il existe également des sels de bain et de l’huile pour tonifier les muscles et soulager les articulations.

Mais une autre gamme a retenu également toute mon attention de traileuse : nos pieds sont un peu comme des pneus de voiture, ils sont essentiels pour avancer, nous soutenir, et j’ai souvent constaté lors de mes périples, que maints coureurs ne leur accordaient aucune attention.

Pour ma part, impossible de passer outre mon côté Bee girly : j’aime avoir tous mes ongles, mettre du vernis l’été, et ne pas avoir une peau de crocodile.

Tous les coureurs, qu’ils soient marathoniens ou traileurs, pensent à préparer leurs pieds pour les longues distances avec des crèmes spécifiques, mais après l’épreuve, ils ne chouchoutent souvent plus leurs chers petits petons.

cristaux bain kneipp

Or ils ont été lourdement malmenés et nécessitent des soins réconfortants : la gamme au calendula est parfaite pour qu’ils fassent peau neuve !

Ne croyez pas que les bains de pieds soient uniquement l’affaire des personnes âgées pour des troubles de la circulation !

Sur le site de la marque dont voici le lien, vous pourrez découvrir, à l’instar de la Bee, comment redonner vie à vos petits pieds fatigués avec des cristaux pour bains de pied ou des comprimés effervescents : une seconde jeunesse pour qu’ils vous portent vers de nouvelles aventures, une belle promesse, non ?

Une fois ce pur moment de délectation passé, rien de tel que le beurre pour les pieds au calendula : sa texture fondante et la subtile senteur de l’huile d’orange ne peuvent que vous faire craquer !

creme pied kneipp

Personnellement, je suis fan et après une expédition dans le désert, impossible avec cet élixir de garder des pieds secs : souplesse, douceur, fraîcheur et hydratation sont au rendez-vous avec le panthénol et le beurre de karité.

Après ces petits rituels, j’ai l’impression d’avoir fait du bien à mon corps et à mon esprit, tant les sensations olfactives procurent du bien-être : exit les courbatures et les lourdeurs !

Mais j’ai découvert un autre produit plaisir que j’utilise régulièrement et qui me procure de douces sensations : la mousse de douche fleur de cerisier qui existe d’ailleurs en d’autres senteurs.

Si la senteur gourmande me ravit, c’est surtout la texture aérienne et fondante du produit qui me séduit : on a véritablement l’impression de passer un nuage de douceur sur sa peau, qui fond peu à peu laissant une délicate odeur de parfum frais.

J’en suis devenue complètement addict !

Ses vertus ? Avant tout me procurer du plaisir et ça marche !

La surprise bien-être de la Bee

 

concours kneipp.jpeg

J’espère que mon article vous aura donné envie de tester ces fabuleux produits que j’utilise depuis des années.

Pour vous les faire découvrir, je vous propose ce matin, sur mon compte Instagram Beerunneuse et ma page Facebook Beerunneuse, d’en gagner quelques-uns en participant à un jeu concours.

Mais je vous donne une chance supplémentaire d’en gagner en ajoutant un commentaire sur ce blog auquel vous devez être abonné : indiquez, sous cet article, le produit que vous aimeriez gagner et pourquoi ?

Bonne chance à tous !

Une Bee à bloc au blocpark Arkose Nation

 

IMG-5774

Vous ne savez pas comment occuper vos journées de vacances avec vos enfants ? Vous avez envie de vous dépenser un peu, mais vous ne pouvez laisser vos loulous encore trop jeunes et vous aimeriez partager avec eux des activités ludiques ?

J’ai testé cette semaine avec mini Bee le combo idéal qui saura séduire toute la famille : escalade, chill, restauration home made, bien-être et dépense physique.

Pour notre premier jour de vacances, nous avions décidé de partager une nouvelle expérience sportive, de faire un genre de baptême : j’avoue qu’avec mon vertige, j’appréhendais un peu cette journée, de ne pas être à la hauteur pour accompagner mini Bee.

Je n’ai jamais tenté l’escalade car j’ai eu dans mon entourage une connaissance qui était passionnée, mais qui a disparu dans des conditions dramatiques lors d’une de ses expéditions : j’ai donc gardé une image plutôt négative de la discipline.

Il y a peu de temps, j’avais découvert la salle Arkose lors d’un cours de yoga avec la fabuleuse Aria pour inaugurer l’espace bien-être – cliquez sur ce lien pour lire l’article – et avais regardé les salles de blocs de l’espace : j’avais notamment apprécié leur configuration sécurisante.

Mais je ne me doutais pas que j’allais passer une journée à ce point exceptionnelle…

 

Un espace dédié aux loisirs

IMG-6038.JPG

Si la montagne ne vient pas à toi, à toi d’aller la chercher…

Pas facile quand on est adepte de grimpe et qu’on habite au coeur de Paris de satisfaire sa passion !

Heureusement que des passionnés ont pensé à un concept pour couper court à toutes les frustrations : imaginez des espaces de plus de 1000 mètres carrés avec des blocs accessibles à tous et offrant des difficultés croissantes !

C’est ce que propose la salle Arkose Nation située dans le XXe arrondissement : un immense hall très aéré avec un bar, un espace chill pour lire ou se détendre, travailler, des vestiaires, une salle d’escalade pour les enfants de moins de 10 ans extrêmement sécurisée, un espace de restauration, un lieu de bien-être dont je vous ai déjà parlé, une grande salle de blocs et une fosse.

IMG-5777

Un petit paradis pour se détendre et répondre à toutes les attentes !

 

Une restauration de qualité

IMG-5770.JPG

Nous avions rendez-vous en début d’après-midi avec mini Bee pour notre baptême d’escalade et j’avais donc décidé de lui faire la surprise de manger sur place.

Lors de la séance bien-être quelques semaines auparavant, je n’avais testé que l’offre du bar : jus maison, barres à la farine d’insectes ou parts de cakes variés, brioches ou madeleines.

Après avoir jeté un oeil sur la carte, je m’étais promis de venir goûter aux saveurs proposées, notamment au Buddha bowl de saison végétarien.

Le coin restaurant se situe tout au fond de l’espace et brasse le midi plusieurs types de populations : hommes d’affaires venus poursuivre leurs discussions, copines, familles, habitués de la salle…

Étrangement, je n’ai pas été gênée par le bruit, moi qui affectionne pourtant la tranquillité lors de mes pauses déjeuners.

Les plats sont cuisinés à partir de produits locaux, frais, de saison et la viande est d’origine française.

On peut même déguster des bières et des jus bio, ce qui n’est pas pour déplaire à la Bee !

Si la carte au premier abord semble manquer de variété, il ne faut pas s’y méprendre : elle évolue au gré des saisons et propose toujours un plat végétarien, des burgers, une volaille et un poisson.

Tout le monde peut y trouver son compte !

Plusieurs formules abordables sont proposées : comptez 15,50 euros pour une entrée-plat ou un plat-dessert, 19 euros pour entrée-plat-dessert.

Il existe même une formule pour bien faire manger nos chères petites têtes blondes : pour 10 euros, on leur propose un plat, une boisson et un dessert.

Si mini Bee a opté pour un steack frites avec du ketchup fait-maison suivi d’une part de gâteau au chocolat, j’ai choisi quant à moi la formule entrée-plat : un velouté de pois chiches très bien assaisonné et délicieux pour mettre en appétit, avant un buddhabowl healthy, coloré et gourmand, composé d’un mélange de céréales succulentes et de légumes rôtis croquants.

Nous avons tous les deux rendu des assiettes vides et avons apprécié l’un comme l’autre la qualité des ingrédients choisis.

Mention spéciale pour ma part à la délicieuse vinaigrette au miel et au curcuma !

Les plats sont copieux, bien présentés et appétissants sans être lourds : heureusement d’ailleurs, car nous avions besoin d’être en forme pour la suite des réjouissances…

 

Prendre de la hauteur

IMG-6089.JPG

Il était temps de passer aux choses sérieuses après cet intermède culinaire et de revenir à nos moutons : nous n’étions pas venus à la base pour nous inventer critiques gastronomiques, même si ce métier me plairait énormément, mais pour faire notre baptême d’escalade.

Après avoir enfilé des chaussons spécifiques, nous avons bénéficié des conseils d’un membre de l’équipe concernant les règles de sécurité dans les différentes salles, les parcours qu’il vaut mieux choisir – le balisage est coloré en fonction de la difficulté – et les techniques de grimpe les plus adaptées.

Mini Bee ayant un grand gabarit malgré ses neuf ans, nous avons été dirigés immédiatement vers les salles de blocs pour adultes – un espace est consacré essentiellement aux enfants de moins de dix ans, avec une taille « normale ».

La salle est très aérée et malgré un grand nombre d’aficionados capables de faire de l’ombre aux chamois, nous n’avons pas eu l’impression de gêne ou d’être les uns sur les autres.

IMG-6015.JPG

Nous avons choisi bien évidemment les parcours jaunes conçus pour les débutants – la salle en propose d’ailleurs un grand nombre.

Dévers, espacements variés des prises, grosseurs différentes des appuis, nous avons pu expérimenter plusieurs cas de figures et l’appréhension du départ a vite cédé la place à l’amusement : d’épais tapis couvrent le sol garantissant un maximum de sécurité en cas de chute, alors au bout d’un moment, on profite !

Nous nous sommes vite rendu compte qu’en plus de l’aspect physique intervenait une dimension tactique quand on escaladait : il faut appréhender le cheminement jusqu’au sommet afin de bien positionner ses mains et ses pieds pour ne pas se retrouver en difficulté.

Les liens se créent rapidement au sol pendant qu’une personne grimpe, soit pour juger ses choix et en faire part à d’autres, soit pour trouver des solutions si le grimpeur se trouve dans une impasse.

Nous avons pu ainsi bénéficier avec mini Bee de conseils avisés quand nous avons changé de couleur de parcours et que nous avons affronté des parois en dévers : il règne une sorte d’entraide naturelle fort appréciable et les grimpeurs aguerris ne sont pas avares pour prodiguer leur savoir.

Que dire de ceux qui empruntent les parcours noirs pour les champions et qui s’élancent parfois dans les airs agilement à la recherche d’une prise !

 

Nos impressions de Bees

IMG-6106.JPG

Nous avons été charmés par le cadre, par la variété des situations et des parcours proposés ainsi que par l’ambiance des salles : les gens s’encouragent, s’entraident sans se connaître et sont passionnés.

Mini Bee a été pris d’angoisse sur un parcours et un grimpeur est immédiatement venu nous aider : il l’a rassuré, a trouvé les bons mots et lui a donné des conseils pertinents qui lui ont permis de retrouver son calme et de terminer son ascension tranquillement.

J’ai adoré cette activité qui demande concentration et dépassement de soi : j’ai constaté que mon vertige ne constituait pas un handicap pour ce genre de pratique – il faut dire que la hauteur maximum est de 3 mètres et quelques quand on a fini notre ascension.

J’avais peur d’être jugée, comme la plupart des gens vous regardent pendant que vous grimpez et attendent leur tour : il n’en est rien !

L’ambiance est bienveillante – un vrai esprit sportif qui fait du bien ! – et les personnes s’encouragent, s’applaudissent même parfois.

Mini Bee a d’ailleurs eu quelques supporters qui ont admiré sa témérité – ou son inconscience – en s’engageant sur certains parcours.

Je pense également que notre bataille de magnésie pour clore ce baptême a bien fait rire certains groupes : à votre avis, qui de la Bee ou de mini Bee est le plus gamin ?

Mention spéciale après ces sensations fortes à notre goûter revigorant : un des serveurs du bar nous a concocté au shaker un thé glacé maison au citron et au gingembre absolument fabuleux !

Nous avons passé plus de cinq heures dans cette salle fantastique et n’avons qu’une envie : revenir !

IMG-5760

Nous tenons particulièrement à remercier tous les membres de l’équipe pour leur accueil au top et pour avoir contribué à la réussite de ce fabuleux moment en famille !

 

Si vous souhaitez poser des questions, apporter un commentaire ou autre, vous pouvez le faire via ce blog, sur mes pages Facebook Beerunneuse ou mon compte Instagram…