« Fit body workout », un programme sportif complet à la carte

26116293_1746182549022813_5438639864979456884_o

Vous n’avez pas le temps de vous rendre dans une salle de sport, de chausser vos baskets, car vous devez rester à la maison pour garder le petit dernier ou vos horaires professionnels ne vous le permettent pas ?

Vous n’aimez pas l’idée d’aller vous exhiber dans des cours collectifs où vous avez l’impression que tout le monde se focalise sur vos imperfections ?

Vous aimeriez bien vous inscrire dans la petite salle de sport non loin de chez vous, mais les horaires des cours qui vous intéressent ne correspondent pas avec votre planning ?

La solution ? Ce serait bien évidemment d’avoir un coach à domicile, rien que pour vous, mais cela suppose un coût et vous n’êtes pas sûre d’avoir la motivation nécessaire dans la durée.

Réjouissez-vous !

Le nouveau programme « Fit body workout » ne vous propose pas un coach, mais cinq ! Tout cela sans bouger de chez vous et en variant les activités.

Cela vous interpelle, n’est-ce pas ?

Retour sur un concept novateur qui pourrait très vite séduire une bonne partie de la population…

Une palette complète d’activités

IMG_6668-1.JPG

                   Le professeur de sophrologie

« Fit body workout » est le troisième programme créé par le coach Sébastien et son équipe, afin de proposer des cours de sport en ligne interactifs et ludiques.

Si les premières éditions avaient déjà bien marché, celle-ci a encore été améliorée : la proposition est plus large car vous bénéficiez non pas d’un coach, mais de cinq coachs rien que pour vous !

Alors, heureuse ?

Qui dit cinq coachs, dit cinq activités : sur un planning en ligne, vous pourrez choisir entre des cours de sophrologie, de yoga, de musculation, de gainage ou de hiit – pour ceux qui ne connaissent pas ce terme, il s’agit de high intensity interval training, un genre d’entraînement de fractionné de haute intensité si vous préférez.

Il n’y a pas besoin de matériel spécifique pour les cours, juste d’une connexion internet qui vous permet de suivre le programme que vous souhaitez, à l’heure que vous voulez.

Vous n’aurez plus aucune excuse lors de vos déplacements ou en vacances pour ne pas faire de sport !

Quant aux mamans qui sont accaparées par leur progéniture, elles trouveront certainement pendant la sieste un moment pour faire un peu d’activité.

Informations utiles

Les coachs affichent la promesse sur leur site de tout changer en seulement huit semaines.

Vous vous demandez certainement combien coûte ce coaching sur-mesure ?

39 euros seulement pour 8 semaines, pour sept cours par semaine !

Un prix imbattable pour ce genre de prestation !

Le programme sera lancé officiellement le 22 janvier 2018.

Un partenaire nutrition est venu s’ajouter à la petite équipe : Foodvisor, une application qui vous permet de connaître la composition de votre assiette en la photographiant.

Elle permet de suivre l’alimentation, de prendre en photo votre assiette, de vous créer un profil et d’avoir des recommandations et des conseils.

Du sport, de la nourriture, du bien-être et du lâcher prise, tous les ingrédients semblent réunis pour concrétiser la promesse de tout changer en 8 semaines.

Mes impressions de Bee

IMG_6669.JPG

Se muscler, faire du gainage et du yoga est essentiel dans la vie d’une Bee adepte des ultra trails : ces activités permettent d’éviter un grand nombre de blessures.

J’ai eu l’occasion d’avoir un échantillon des cours prodigués par chacun des coachs et je n’ai pas été déçue : dynamisme, dépassement de soi, bonne humeur, exigences, lâcher-prise et bien-être sont au rendez-vous.

On a envie d’aller au-delà de ses limites grâce à la bienveillance et au professionnalisme des coachs.

Mention spéciale au coach sophrologue – une discipline que je connais un peu moins bien – qui a réussi en à peine quelques minutes à emmener mon esprit sur un lac avec un bateau, ce qui est un exploit quand on connaît ma nature de Bee « pile électrique » : un moment de pur bien-être…

Je n’ai pas encore assez de recul pour juger de la qualité du programme, mais je trouve le principe très intéressant : pouvoir choisir son cours et son horaire est une option non négligeable qui peut changer la vie de bien des gens et les inciter à se dépenser, sans avoir recours à des prétextes douteux.

Prêts pour 8 semaines de challenges ?

Si vous souhaitez vous inscrire et suivre ce programme, sachez que j’ai une bonne nouvelle pour vous : par le biais de ce blog, vous bénéficierez d’une réduction en utilisant le code promotionnel « beerunfbw ».

Vos huit semaines vous reviendront à 29 euros au lieu de 39 !

Vous n’avez à présent plus aucun prétexte pour ne pas vous inscrire.

Rendez-vous sur http://www.fitbodyworkout

Si vous souhaitez réagir à cet article, demander des renseignement ou autre, vous pouvez laisser un commentaire sur ce blog ou sur ma page Beerunneuse et mon compte Instagram du même nom.

Bon programme à tous !

Une séance de fitness et de natation musclée avec Fred Bousquet

groupe.JPG

Nous n’accordons bien souvent que peu d’importance à notre préparation physique pour un trail, pensant qu’il suffit juste d’avoir des jambes rapides, un plan d’entraînement efficace et une bonne paire de baskets pour arriver au bout de sa course.

Mais lorsqu’on s’élance sur de longues distances, qui plus est en montagne, il importe d’inclure quelques séances de fitness dans sa préparation, pour renforcer les groupes musculaires importants.

Ce vendredi 23 juin 2017, j’ai eu la chance et l’honneur de pouvoir partager un intense moment sportif avec le superbe nageur Frédérik Bousquet, spécialiste des épreuves de sprint en nage libre et en papillon.

fred portrait

Partenaire de l’équipementier Proform, il nous a permis de vivre une séance de préparation physique complète et personnalisée, avant de rejoindre les bassins.

Oui, je sais : plusieurs parmi vous auraient bien aimé être à notre place.

Mais ne vous y trompez pas : nous avons sué et peiné.

Retour sur une matinée enrichissante et fort musclée…

Frédérik Bousquet, un nageur émérite

 

fred beau gosse.JPG

Qui ne connaît pas le sculptural Frédérik Bousquet, un jeune nageur au palmarès fort impressionnant ?

Né en 1981 à Perpignan, ce grand athlète de 1 mètre 88 se démarque par un nombre de titres incalculable.

Pourtant, à l’origine, Fred est amateur de ballon rond : sa passion pour la natation n’est venue qu’après un souci de santé à l’adolescence.

Ses aptitudes et son talent le propulsent en équipe de France à l’âge de 19 ans lors de sa participation aux Jeux Olympiques de Sidney : il est alors membre des relais.

Puis il partira en Alabama, plus exactement à Auburn, où il se perfectionnera et n’aura de cesse d’enchaîner les compétitions internationales.

L’année 2003 marquera une étape décisive dans sa carrière : il réalise le deuxième meilleur chrono lancé de tous les temps en 47 »03 en relais aux Championnats du Monde à Barcelone.

Il enchaînera ensuite les titres et records.

 

Un rituel fitness ludique

cardio.jpg

Ce vendredi matin, Fred nous a proposé une autre approche de sa discipline, utile pour ma pratique de traileuse : en tant qu’ambassadeur Proform – un équipementier spécialisé dans le matériel de fitness, il a voulu nous faire découvrir son rituel quotidien, qui fait partie intégrante de sa préparation pour augmenter ses performances dans les bassins.

Il nous a rappelé avant toute chose combien ce moment était précieux dans nos pratiques, ce qu’il pouvait nous apporter en le répétant quotidiennement.

Puis il nous a livré les enchaînements de son rituel, en précisant bien que ce qui était important pour lui, c’était le côté varié et ludique des exercices : il ne doit rien y avoir de contraignant pour pouvoir répéter avec plaisir et sans lassitude les séries.

Avouons-le, cela nous a laissées un peu perplexes…

Après un réveil articulaire et musculaire, consistant en de petits mouvements de nos membres et à des rotations, nous avons commencé à faire un peu de cardio sur les vélos : 10 minutes à un rythme libre, puis quelques minutes en ajoutant un peu de résistance.

Puis nous avons enchaîné avec des exercices au sol de gainage, d’abdos, de pompes, en utilisant de nombreux accessoires fitness dont Fred nous a expliqué le fonctionnement : gym ball, ballons lestés, roue à abdos, un genre de barre remplie d’eau qui crée des déséquilibres quand on la soulève, etc.

Le tout dans une ambiance très détendue !

planche gym ball.jpg

En ce qui me concerne, j’ai particulièrement apprécié la série d’abdos qui permet de travailler absolument toute la sangle.

abdos portefeuille.jpg

Une mention spéciale aux crunchs portefeuille qui nous ont permis de voir toute l’étendue des dégâts : se retrouver face à un champion olympique, en train de faire des abdos, a un côté absolument surréaliste !

Alors que tu pousses des souffles liés à un effort surhumain, la machine en face de toi est complètement huilée et effectue les mouvements avec une facilité déconcertante, tout en s’amusant.

En d’autres temps, cela pourrait être agaçant, mais là, tu ne peux qu’être une Bee subjuguée par la beauté du geste… et des magnifiques abdos bien dessinés de Fred. Une réelle motivation !

Cette session m’aura aussi permis d’apprendre à bien me servir du matériel que je possède à la maison, notamment la roue à abdominaux : il s’agissait pour moi d’un véritable instrument de torture !

roues à abdos.JPG

Je me suis rendu compte, en ayant ce coaching privé, que je ne l’utilisais en fait pas bien : je m’allongeais trop et peinais à me relever. Fred m’a appris à m’en servir en m’aidant d’un mur, afin de trouver la bonne amplitude et de corser peu à peu la difficulté.

Une fois le rituel terminé et après un court débrief, nous nous sommes dirigés vers les bassins.

 

Nager, c’est gainer

 

explications exercices.jpg

Il était bien sûr inenvisageable de partir sans avoir fait trempette avec un tel champion : ok, j’ai bien vite compris que je ne pourrais rivaliser avec lui ni en natation – rien de bien surprenant ! – ni en tatouages.

Fred nous a proposé, de la même manière que nous l’avions fait en salle, des exercices afin de nous muscler dans l’eau : nous avons pris des planches, nos lunettes et nos bonnets, et avons enchaîné quelques longueurs sous l’eau.

palmes.JPG

Je n’ai pas osé avouer mon piètre niveau au maestro qui a été par ailleurs très indulgent : je me suis néanmoins rendu compte que mon baptême d’apnée avec Morgan Bourc’his avait porté ses fruits, car je n’ai plus d’appréhension pour mettre la tête sous l’eau.

Nous avons beaucoup travaillé justement la tête sous l’eau : battements de jambes, abdos avec une planche, utilisation de palmes, exercices de propulsion, nage sur le dos, etc.

J’ai particulièrement apprécié ces exercices, notamment l’utilisation des palmes courtes : les cuisses, au bout de seulement quelques battements, ont vraiment brûlé, les abdos aussi quand nous sommes passés aux exercices sur le dos.

La séance s’est terminée par un lunch healthy, comme une Bee peut les aimer après avoir fourni un gros effort : un jus vert, des porridges avec des graines de chia, des clubs healthy, des scones, etc.

 

 

Mes impressions de Beerunneuse

 

maillot top.JPG

 

Cette session m’a rappelé combien il était important d’intégrer la préparation physique à ma pratique : je prépare un des challenges de l’UT4M cet été et ai absolument besoin de renforcer mes cuisses et les muscles de mon dos, afin d’affronter le fort dénivelé de la course.

J’en ai donc profité pour demander un maximum d’exercices à Fred, et surtout comment faire pour les varier, car je ne sais pas comment vous êtes, mais je suis une Bee qui s’ennuie très vite et a besoin de renouvellement.

Je me suis amusée et n’ai pas ressenti de lassitude.

Une semaine s’est écoulée et j’ai inclus un rituel fitness quotidien dans ma pratique, inspiré de celui vu lors de la session : Fred a su me convaincre des bienfaits d’une telle séance, surtout sur du long terme. Je n’ai toutefois pas encore assez de recul pour voir mes progrès, mais cela me semble être une évidence.

Vous êtes plusieurs à avoir eu des réactions lors de mes posts sur Facebook et Instagram : oui, il faut bien l’avouer, cette séance était très agréable d’un point de vue esthétique, mais nous n’avons pas fait qu’admirer la plastique d’un nageur, nous avons aussi travaillé de manière exigeante. Si si, foi de Bee !

Merci à la générosité de Fred pour ce beau moment de partage. Un grand bravo pour son humilité et sa gentillesse.

 

Si vous souhaitez réagir à cet article ou poser des questions, vous pouvez le faire via ce blog, sur ma page Facebook Beerunneuse ou sur mon compte Instagram Beerunneuse.

Vos remarques sont les bienvenues…

Neoness, le fitness sans fioritures

salle jeux neoness.JPG

Pratiquant le trail depuis plusieurs années, je me suis rapidement rendu compte qu’il était nécessaire de faire en complément du renforcement musculaire pour éviter les blessures, notamment du gainage.

Avant de commencer la course à pied, il y a six ans de cela, j’étais une adepte des salles de sport d’une enseigne connue et très représentée dans l’hexagone. Mais je déplorais le budget qu’il fallait consacrer mensuellement pour s’adonner à sa passion. Mon arrivée en région parisienne n’a fait que confirmer cette impression.

À l’occasion de la course La Parisienne, on m’a proposé de découvrir un nouveau concept de salles pour me préparer à l’épreuve : curieuse comme je suis, j’ai bien évidemment immédiatement sauté sur l’occasion.

Ces quelques séances m’ont mise en appétit et j’ai décidé de pousser l’expérience un peu plus longtemps en prévision de ma saison de trail.

Retour sur un concept en plein développement…

Faire du sport sans se ruiner…

cardio tenue neoness.jpg

Vous avez certainement remarqué les enseignes rouges en vous promenant à Paris de ces salles de sport d’un nouveau genre : ce concept low cost nous vient des Pays Bas.

L’idée est de rendre le sport accessible à tous pour se maintenir en forme sans se ruiner.

Pour y parvenir, toutes les activités extra sportives, comme le sauna et le hammam, ont été supprimées. Pas de superflu !

Pour permettre aux abonnés de gérer pour le mieux leur budget, les douches sont payantes et ont un coût dérisoire : 50 centimes. La plupart des gens préfèrent en effet se laver chez eux, alors pourquoi leur faire payer une prestation dont ils ne se servent pas forcément ?

Si l’abonnement chez Neoness est aussi peu élevé, c’est parce que l’on tient compte de tous ces petits détails : certains vont dans une salle uniquement pour utiliser les machines et ne font pas de cours collectifs. Or dans la plupart des abonnements, le coût d’un coach est inclus dans la prestation.

On a donc le choix ! Il existe un forfait de base auquel vous pouvez ajouter certaines prestations.

pas coach neoness.JPG

Autre point fort de ces salles pour nous décomplexer : ici, pas de chichis !

Vous en avez marre de la bombe blonde sculptée – ou brune, d’ailleurs ! La chanson ne dit-elle pas: « Les brunes comptent pas pour des prunes ! » – qui passe son temps à se regarder dans le miroir pour s’admirer, alors que vous, vous passez votre temps à tenter de dissimuler sous un tee-shirt ample vos bourrelets disgracieux sur le ventre et les hanches ? Vous êtes suffisamment complexée pour en rajouter ?

Chez Neoness, c’est bien simple, il n’y a pas de miroir !

miroir neoness.JPG

Un babyfoot tout au plus, un distributeur de boissons, des salles très aérées où l’on ne se sent pas confiné(e), voilà ce qui vous attend chez Neoness : le matériel est moderne et les machines sont nombreuses, on ne se dispute pas pour avoir accès à un tapis de course ou à un vélo elliptique.

Mes expériences Neoness

republique neoness.JPG

J’ai pu bénéficier d’un pass VIP pendant un mois dans toutes les salles Neoness parisiennes : comme vous vous en doutez, j’en ai profité à 200% !

J’ai essayé quatre salles : Bourse, Saint-Lazare, La Défense et République.

Comme vous pouvez le constater sur la photo précédente, ma préférence est revenue à la salle située à République, même si les autres m’ont également plu.

Je l’ai trouvée très aérée et ai toujours été très bien accueillie : n’allez pas croire qu’on vous délaissera parce qu’il n’y a pas de coach.

J’ai toujours eu des renseignements sur la salle, les machines et leur fonctionnement.

La salle est divisée en plusieurs secteurs distincts : musculation au rez-de-chaussée, cardio, cours collectifs, vestiaires et circuit training en autonomie à l’étage.

presse serviette neoness.JPG

Les machines sont variées et croyez-moi, on trouve toujours son bonheur !

J’ai apprécié, quelle que soit la salle, la propreté des lieux et le fait qu’il y ait des prises USB sur les machines – le côté pratique quand on est en déplacement toute la journée pour recharger son portable ! C’est la Bee geek qui s’exprime !

Trois pôles ont particulièrement retenu mon attention :

  • le secteur cardio : j’ai commencé chaque séance par une vingtaine de minutes de cardio (tapis de course ou vélo elliptique). Comme vous vous en doutez, je préfère courir en extérieur et redoutais de rester enfermée, à courir sur un tapis. Mais le temps passe assez vite, car tous les équipements ont été prévus : casque pour écouter de la musique, tv, etc.

salle cardio neoness.JPG

 

  • la salle de musculation : eh oui, quand on pratique le trail, il est important de renforcer certaines parties du corps. La presse est devenue ma meilleure « torturamie » lors de cette expérience, non seulement pour les jambes, mais pour les fessiers aussi. Les machines, de la marque Imprecor, sont récentes. Sur chacune est indiquée la façon de faire les exercices et les muscles sollicités.presse noeness

 

presse fessiers neoness

 

  • le circuit training : j’ai découvert ce petit circuit vraiment pratique quand on est pressée par le temps. Idéal pour celles qui veulent faire un peu de sport sur leur pause-déjeuner ! On comprend très vite le système qui est extrêmement simple et bien expliqué : pas besoin d’avoir fait Polytechnique, il suffit juste de ne pas être daltonien !

circuit express neoness

Son principe ? Il permet de travailler successivement et sans forcer, l’ensemble des groupes musculaires pour un renforcement global : cuisses, fessiers, épaules, abducteurs, triceps, adducteurs, abdominaux, pectoraux /dos. Il est ultra simple et ludique à utiliser !

Une borne lumineuse composée de quatre couleurs nous guide pour l’exécution des exercices : selon les salles, on utilise 6 ou 8 machines. En 15 à 20 minutes, sans vous en rendre vraiment compte, vous avez effectué un circuit complet, efficace pour votre silhouette.

circuit neoness

Bien sûr, on peut faire appel à des coachs si besoin. Mais on peut aussi venir en totale liberté, ce qui peut être appréciable lorsqu’on a peu de temps ou qu’on veut être tranquille, tout simplement.

J’ai également testé quelques cours collectifs.

Attention, ce n’est pas parce que les abonnements sont moins élevés que les cours sont de moins bonne qualité ! Ils sont encadrés par des professionnels diplômés d’État !

La palette est même extrêmement variée : Neoness propose des cours classiques (abdos-fessiers, body pump, etc.) et d’autres plus en vogue, comme la zumba, les Boot Camp, etc.

Que vous soyez débutant(e) ou confirmé(e), vous ne pouvez que trouver votre bonheur parmi le large choix proposé entre toutes les salles.

J’ai particulièrement apprécié la disponibilité des professeurs, le fait d’avoir de l’espace et de ne pas subir de cours surpeuplés !

prsse cuisses neoness.JPG

Alors, envie de tenter l’aventure Neoness ?

Je vous invite à consulter leur site dès à présent pour trouver la formule et les cours qui vous conviennent : http://www.neoness-forme.com/

Si vous souhaitez partager votre expérience ou me poser des questions, n’hésitez pas à le faire via le blog ou sur ma page Facebook Beerunneuse. J’y répondrai avec plaisir !

#beerunneuse #trail #trailrunning #run #running #fit #fitness #neoness #sport #renforcementmusculaire #training

Les dessous de Brooks

Désolée Messieurs, mais cet article sera dédié aujourd’hui essentiellement aux Beerunneuses, même si vous aussi vous connaissez quelques déboires avec vos mamelons !

Ayant acheté dernièrement mes chaussures de trail au stand Brooks du Salon du running, j’ai pu bénéficier d’une promotion qui m’a permis de découvrir leur collection Moving Comfort de dessous de sport.

L’occasion pour moi de revenir sur un problème qui touche pratiquement toutes les Beerunneuses : le choix de nos soutiens-gorge ou de nos brassières de sport pour courir confortablement.

481409288671.jpg

Affaire de taille ?

Lorsque j’ai commencé à courir, j’avoue avoir accordé moins d’importance à mes pectoraux qu’à mes pieds. N’étant pas une blonde à forte poitrine, je me suis dit que j’aurais un problème de taille en moins.

J’ai donc investi dans une brassière bon marché et sans maintien spécifique, mais ai pu rapidement constater que même les petits seins pouvaient être sensibles aux tressautements de la course à pied.

De l’importance du maintien

Une gêne et des douleurs liées à mon équipement inadapté sont rapidement survenues, à tel point que je suis allée consulter un spécialiste. Son verdict a été sans appel : sachant que le poids des seins peut tripler, voire quintupler lors d’impacts en course à pied, il m’a exhortée à reléguer ma brassière au placard pour investir dans des dessous fiables et confortables.

Il convient de rappeler que les seins sont des masses graisseuses et fragiles. Selon certains spécialistes, porter un soutien-gorge inadapté peut dans le temps endommager les ligaments de Cooper qui maintiennent les glandes mammaires. Impossible de faire l’impasse si l’on veut conserver une belle poitrine !

Dessus ou dessous ?

Sur les ultras, j’ai rapidement pu constater l’importance d’avoir un bon maintien et un certain confort. J’ai donc essayé plusieurs dessous de différentes marques (Anita, Odlo…) que je porte régulièrement et que j’apprécie pour leur qualité.

Grâce à l’achat de mes chaussures de trail au Salon du running, j’ai bénéficié d’une promotion : Brooks offrait une brassière de sa collection Moving Comfort pour un euro de plus, l’occasion de découvrir leurs produits.

Plusieurs modèles étaient proposés en fonction de l’intensité de la pratique sportive et du confort recherché.

Le petit plus ? La gamme affiche de jolis imprimés et des couleurs pétillantes, à tel point que l’on serait presque tentées de porter les modèles dessus plutôt que dessous ! L’occasion de se faire plaisir tout en portant une attention particulière au maintien.

Confort et respirabilité

J’ai bien sûr opté pour une brassière pour les activités sportives d’intensité forte : le modèle women’s sureshot racer sports.

IMG_0672

Les arguments de vente de cette brassière sont ses hautes qualités de confort, de légèreté et de respirabilité.

Je l’ai déjà testée lors de plusieurs sorties et ce qui est certain, c’est qu’elle suit si naturellement nos mouvements qu’on en oublierait presque son existence ! Contrairement à plusieurs modèles que j’avais testés, je ne me suis pas sentie oppressée ou gênée par la compression. La poitrine est parfaitement maintenue grâce à la simplicité de la coupe et aux bretelles croisées dans le dos.

Aucun problème d’irritation ou de frottement à signaler ! Un pur bonheur !

Autre atout fort appréciable : son prix ! Elle ne coûte en effet que 35 euros.

Une collection à conseiller à toutes les Beerunneuses qui ont à cœur de prendre soin de leur féminité tout en portant des dessous de sport raffinés !

#Beerunneuse #Brooks #brassière #course à pied #trail #sport

 

Mettez du fun dans vos runs !

N81A3795

On fait parfois de belles découvertes et de belles rencontres…

Ce fut le cas lors du Salon du running où, au détour d’une allée, mon attention a immédiatement été attirée par un stand qui se démarquait des autres : celui de la marque SiRun. Ce n’était pas le plus grand, ni le plus tape-à-l’œil, mais certainement le plus coloré et le plus différent !

Avouons-le, les vêtements de running font souvent preuve de classicisme ! Si je suis loin d’être une fashion victim, j’apprécie les vêtements colorés. « Mais on en trouve ! » me répondrez-vous. Certes, mais on a vite fait le tour de la palette des couleurs et des imprimés.

IMG_0619

Une marque française pétillante

SiRun aurait pu également porter le nom de « SiSun », car c’est bien ce que propose sa créatrice Sichen Wang : ensoleiller nos sorties et leur donner du pep en portant des vêtements aux motifs colorés, tout en mettant en valeur notre féminité. Car il faut bien le dire, la gamme de produits (leggings, tee-shirts, brassières, cuissards, jupettes…) sort de l’ordinaire. Certains articles sont tellement glamour et sexy qu’il est presque regrettable de ne les porter que lors d’une session de running, de yoga ou de fitness !

L’alliance de la technicité et de l’esthétique

Parisienne et mère de deux enfants, Sichen Wang, créatrice de la marque en septembre 2015, est une sportive accomplie. Forte de son expérience, elle a voulu répondre aux attentes des runneuses en imaginant des vêtements fonctionnels avec une certaine fantaisie. Elle a ainsi puisé son inspiration dans ses voyages à travers le monde.

Pari réussi ! Ses créations sont originales et belles, mais elles sont aussi conçues avec une exigence de technicité : les vêtements sont confectionnés dans des tissus doux, légers, respirants, ils n’ont pas de coutures et possèdent une petite poche qui les rend très fonctionnels (pour y glisser ses clés par exemple).

Pour la petite anecdote, chacun des modèles de la marque SiRun, réalisé en édition limitée, porte le nom de l’une des amies de Sichen Wang !

Prêtes à égayer vos sorties ?

Il y a de fortes chances que cette marque française au rapport qualité-prix intéressant (à partir de 35 euros pour les hauts et brassières et 49 euros pour les bas) fasse très vite parler d’elle, car nous sommes nombreuses à vouloir nous faire plaisir lors de nos sorties en adoptant un look un peu différent.

Personnellement, j’ai déjà mon modèle « chouchou » dans la collection : un petit haut avec une brassière intégrée colorée. Mais je vous laisse deviner. Et vous, amies Beerunneuses, quel sera le vôtre ?

Trouver la marque SiRun

IMG_0620

Vous pouvez acheter en ligne les vêtements de la marque SiRun : http://www.sirun.fr

Pour celles qui souhaitent suivre l’actualité de la marque, vous pouvez rejoindre SiRun sur https://www.facebook.com/Sirunparis?fref=ts, sur Twitter https://twitter.com/SiRunParis ou sur Instagram https://www.instagram.com/sirunparis/

Si vous connaissez déjà la marque, n’hésitez pas à faire part de vos impressions sur ce blog.