Soirée test New Balance et Skins

Après une bonne journée de travail, quoi de mieux qu’un petit footing pour se relaxer ?

Hier soir j’ai ainsi décidé de sécher l’entraînement au club pour aller faire ma curieuse et tester les dernières New Balance avec la technologie Fresh Foam. Mais je voulais surtout obtenir des réponses à mes questions concernant la compression : cela tombait bien puisqu’il y avait un commercial de la marque Skins.

affiche

Une organisation sans faille

J’avais reçu une invitation il y a quelques semaines pour me rendre à ce test qui avait lieu au magasin Intersport de la rue de Rivoli, l’occasion pour moi de découvrir à la fois un magasin, les nouveautés d’une marque que j’affectionne et de pouvoir poser des questions sur les articles de compression.

Le rendez-vous était donné à 19 heures et je m’y suis rendue avec Requia, une amie blogueuse et sportive. Nous avons été chaleureusement accueillies par des vendeurs du magasin et des commerciaux des marques New Balance et Skins. Une table couverte de barres de céréales et de bouteilles d’eau était dressée : après l’effort, le réconfort !

table récup.jpg

Déroulement du test

Ce genre de soirée était une première pour moi : j’avais un peu peur d’une réunion du type Tupperware autour de paires de baskets !

Point du tout ! On nous a proposé de choisir un vêtement de la marque Skins (corsaire ou collant) et une paire de running de la marque New Balance : j’ai opté pour un corsaire et pour les 1080 Fresh Foam, comme je connaissais déjà les 880 qui m’ont accompagnée dans mes délires de trails les plus déjantés.

chaussures.jpg

Une fois que nous avons réussi à trouver chaussures à nos pieds, notre groupe, composé d’une vingtaine de personnes, s’est dirigé vers le jardin des Tuileries, sous la houlette de Jean de Latour, un coach sportif renommé (http://www.deltasport.fr).

groupe.jpg

Les choses sérieuses ont alors commencé ! Si l’idée de m’asseoir un instant et de profiter de l’ambiance reposante de la fin de journée m’a traversé l’esprit, cela a duré à peine cinq secondes.

En véritable chef d’orchestre, Jean a immédiatement donné le ton : courir, oui, mais pas sans réaliser quelques exercices d’échauffement au préalable afin de préparer son organisme à l’effort !

Nous avons alors enchaîné des exercices de renforcement, de proprioception, d’amélioration de la foulée, dans le but de les reproduire avant chaque entraînement : comme Jean nous l’a rappelé, la préparation physique généralisée est indispensable en course à pied.

coach

Chaque série d’exercices était ponctuée de petits temps de course et nous avons terminé le test par un peu de fractionné.

Et l’équipement dans tout ça ?

Skins, une seconde peau

Il faut bien le rappeler, il s’agissait à la base d’un test d’équipement, mais notre coach charismatique me l’a presque fait oublier ! Ou alors est-ce simplement la qualité des vêtements !

Je n’ai jamais été véritablement convaincue par les vertus de la compression en course à pied : effet placebo pour les uns, élément indispensable pour les autres, il est bien difficile de se faire une opinion ! Ce genre de session où l’on vous donne l’occasion de tester les vêtements est donc une occasion rêvée de se faire son propre avis.

J’ai testé le corsaire de la gamme Skins 400 : la première sensation est son confort extrême, car il n’est pas trop serré et la matière est très agréable, elle permet l’évacuation de la transpiration. J’ai eu un peu peur en sortant de la boutique, car le temps était lourd et j’avais une impression de chaleur sur les cuisses. Mais elle s’est vite estompée au fur et à mesure des exercices. J‘ai même fini par oublier complètement le vêtement !

L’un des atouts prônés par la marque Skins est que leur technologie de compression de gradient dynamique favorise l’apport d’oxygène à nos muscles en action, réduisant ainsi le risque d’apparition de courbatures. Il est vrai que je me suis levée ce matin sans courbatures, alors que je ne suis pas une adepte des exercices auxquels je me suis pliée.

Après avoir discuté sur le trajet du retour avec le commercial Skins, je pense être davantage convaincue par les collants : un corsaire nécessiterait l’achat de manchons, alors que la compression, avec un collant, est homogénéisée.

Le petit plus que je trouve intéressant est que ces vêtements ont une protection UV50+, ce qui peut être intéressant sur des trails longs – ils sont d’ailleurs adoptés, à ce qu’il paraît, par beaucoup de coureurs du marathon des sables !-.

Confort et maintien

Cherchant une paire de chaussures confortables pour les sorties longues du week-end (éventuellement des trails sans trop de dénivelé, sur des terrains secs), j’ai décidé de tester la New Balance 1080 Fresh Foam.

la 1080

Plusieurs marques proposent actuellement ce type de semelles un peu épaisses, garantissant un certain confort et un excellent amorti.

J’ai immédiatement été séduite par les coloris très girly de cette paire de running. À peine chaussées, j’ai pu me rendre compte que la promesse de confort n’était pas un mythe : on se sent comme dans des chaussons !

Mais c’est peut-être cet aspect qui m’a le plus dérangée pendant la séance, car j’ai trouvé également un manque de dynamisme : les chaussures n’étaient peut-être pas adaptées à mon poids et à ma foulée, car j’ai été gênée par une certaine lourdeur que je ne ressentais pas avec une paire plus classique, comme les 880. Je pense donc m’orienter vers un modèle plus léger. Mon pied était néanmoins bien maintenu, une caractéristique que j’apprécie dans les modèles que j’ai eus chez New Balance

Je tiens avant de terminer cet article à remercier toute l’équipe qui nous a chaleureusement accueillis et conseillés. Une telle implication et un tel professionnalisme ne font qu’augmenter le plaisir que l’on peut éprouver en pratiquant la course à pied.

Si vous souhaitez réagir, poser des questions ou faire part de votre expérience, n’hésitez pas !

Les run sessions conviviales du Runner de Pontoise

Plus envie de courir seul(e) ? Envie de vous mettre à la course à pied, mais vous trouvez toujours un prétexte pour ne pas vous lancer ? Vous souhaitez intégrer un groupe sympathique, sans contraintes, afin d’échanger vos expériences et de pouvoir progresser ?

Si comme moi vous êtes une véritable Beerunneuse et que vous recherchez de bons plans pour vous motiver ou faire de nouvelles rencontres sportives, je vous présenterai sur ce blog quelques groupes sympathiques que vous pourrez rejoindre pour vous détendre et vous faire plaisir.

Dans cette optique, je suis allée ce matin faire une run session à Pontoise, organisée par le magasin de running Le Runner. Retour sur une expérience fort conviviale !

Une initiative de passionnés

À l’origine, Le Runner à Pontoise est un magasin dédié au cyclisme. Ouvert depuis 2009, il propose un large choix d’articles consacrés à cette discipline.

Mais en septembre 2015, la boutique s’enrichit d’un espace running et développe toute une gamme de vêtements de différentes marques (Nike, Asics, Brooks…) pour le plus grand plaisir des adeptes de la région.

À noter d’ailleurs, amies Beerunneuses, la grande variété de textiles pour femmes, avec des modèles plus funs les uns que les autres !

Devant la forte demande de leurs clients pour organiser des sessions de running, les vendeurs, passionnés de course à pied, ont décidé en novembre de tenter l’aventure.

Pari gagné, puisque tous les samedis, à 9h30, une vingtaine d’aficionados (parfois le double !) répondent présent à l’appel des run sessions.

Objectif ? Prendre du plaisir !

La petite carte de visite du magasin est suffisamment éloquente :

runner.jpg

Je ne démentirai pas ces informations ! Au programme de la run session de ce 30 avril 2016, de la bonne humeur, de la convivialité, des échanges, mais aussi beaucoup de respect et d’attentions !

Le but de ces sessions ? Que chacun rentre chez lui en ayant pris du plaisir et en ayant envie de revenir.

Une team organisée et motivée

Le départ des run sessions est donné à 9h30 chaque samedi devant le magasin. Nous étions une vingtaine ce matin, malgré le temps humide et les vacances.

Une orientation était donnée à la session : il s’agissait d’une séance de fractionné (le ton avait déjà était donné sur la page Facebook du Runner, je n’ai donc pas eu de surprise !).

Mais ce qui est appréciable, c’est que toute l’équipe s’adapte aux personnes présentes et tient compte des niveaux de chacun : nous avons donc été répartis dans trois groupes, selon nos niveaux et attentes :

  • le premier était sous la houlette du coach Julien, qui a proposé de faire une séance de fractionné 10×1 minute avec une récupération de 1 minute sur 12 kilomètres
  • le deuxième est parti pour une dizaine de kilomètres avec Héloïse pour la même séance de fractionné
  • le troisième, encadré par Salomé et Marie, a réuni essentiellement des coureuses (désolée, il y avait aussi un runner !) qui ont commencé la course à pied il y a peu : elles se sont dépassées et ont couru un kilomètre et demi de plus que la semaine dernière !

Courir dans la bonne humeur

Préparant un trail long et ayant dans mon plan une sortie de fractionné, j’ai opté pour le premier groupe et je n’ai pas été déçue : la séance a été exigeante et d’un bon niveau (nous avons fait de belles pointes de vitesse !), tout en respectant les allures de chacun.

Un seul mot d’ordre : personne ne reste seul, quitte à ce que le groupe revienne chercher les moins rapides.

Quelles que soient les épreuves favorites de chacun, Julien a proposé pendant le retour un véritable échange sur nos expériences, ce qui était très intéressant et enrichissant.

Petit plus : à l’arrivée, chacun d’entre nous avait sa petite bouteille d’eau ! Une attention appréciable de la part des organisateurs.

Avis aux Beerunneuses que cela pourrait intéresser : la prochaine session est samedi prochain à 9h30 !

Si vous souhaitez contacter le magasin Le Runner, vous pouvez le faire sur le site http://www.lerunner.fr

Si vous connaissez ou faites partie d’un groupe qui organise des sessions de running et que vous souhaitez en parler, n’hésitez pas à me contacter sur ce blog ou à beerunneusetrail@gmail.com