SiRun au Ritz, l’invitation à un voyage sensoriel

Christelle Beerunneuse.jpg

Quand la Bee reçoit une jolie invitation pour participer à un événement nocturne, dans un lieu aussi prestigieux que le Ritz, elle ne peut qu’accepter, surtout qu’elle n’y a jamais mis une aile – j’ai eu sur le coup l’impression d’avoir été invitée dans l’univers des Contes des mille et une nuits.

Mais lorsqu’il s’agit en plus d’une marque pour laquelle elle a eu un véritable coup de coeur quand elle a commencé son blog – je vous invite d’ailleurs à relire l’article que j’avais écrit pour l’occasion : cliquez ici elle est comblée.

La marque SiRun présentait en effet sa collection ce lundi 19 mars à une vingtaine de journalistes et blogueuses.

Un véritable privilège, car pour être en adéquation avec l’esprit de sa marque, sa créatrice, Sichen Wang, avait tout mis en oeuvre : un cadre paisible, une collection confortable et colorée, un cours de yoga orchestré par la sublime Aria Crescendo, un buffet raffiné et un discours fort élaboré.

Retour sur une soirée qui n’a pas manqué de panache…

Une soirée sans fausse note

discours Sichen.jpg

Pour présenter sa collection colorée, la sublime Sichen Wang avait choisi pour cadre le superbe spa du Ritz Club.

Je n’avais jamais eu l’occasion de rentrer dans ce somptueux et mythique palace, mais je ne pensais pas y vivre un baptême aussi inoubliable.

Nous avons gagné le spa qui se situe en sous-sol, puis les vestiaires dans lesquels nous avons trouvé une tenue de la marque SiRun qui nous était destinée : la thématique était le bleu, pour faire écho au somptueux bassin du spa.

Chacune d’entre nous a pu tester une tenu différente.

Je possède déjà plusieurs vêtements de la collection, car je suis séduite par la marque depuis que je l’ai découverte au Salon du running 2016 : j’apprécie le confort et le fait que les tenues se démarquent des autres par leurs coloris, mais je trouve aussi qu’elles subliment nos silhouettes et permettent une certaine polyvalence, le fameux athleisure prôné par SiRun.

Après avoir écouté un discours de la créatrice évoquant Baudelaire et sa fameuse Invitation au voyage, nous avons pris connaissance des lieux : un cadre raffiné parfait pour lâcher prise.

Tout semble avoir été pensé pour inciter à la détente : les matériaux, le splendide bassin et les lumières légèrement tamisées.

On a beau dire, le cadre apaisant favorise l’évasion : je n’ai pas l’occasion de fréquenter d’aussi jolies salles de sport ou spas, alors croyez-moi, en Bee épicurienne, j’ai goûté chaque instant.

Un voyage sensoriel

cours yoga.jpg

Pour nous faire tester le confort et la qualité de ses tenues, la créatrice nous a proposé un cours de yoga qui nous a permis de découvrir une nouveauté de la collection SiRun : de superbes tapis légers et tout doux pour pratiquer sereinement et en toute sécurité le yoga.

Mais nous n’avons pas pratiqué un type de yoga calme, car le cours était orchestré par une jeune femme que je suis depuis longtemps sur les réseaux : la sublime Aria Crescendo.

Est-il encore besoin de la présenter ?

Aria a plusieurs cordes à son arc : musicienne, danseuse, coach, elle a ouvert son studio de yoga à Boulogne, « Healthy Warriors », où elle propose des cours dynamiques qu’elle a elle-même conçus et qui sont réputés dans la capitale.

Aussi était-ce un pur bonheur de pouvoir enchaîner des postures sous sa houlette : chien tête en bas, posture du cobra, du guerrier et bien d’autres qui nous ont donné du fil à retordre, nous amenant parfois à sortir de notre zone de confort.

Pour ma part, je n’avais jamais réussi à accomplir une posture sur la tête et miraculeusement, mes appréhensions se sont évanouies : est-ce le cadre paisible, l’ambiance détendue, ou simplement le fait de me sentir bien et de vouloir marquer le coup ?

Le point d’orgue de la séance a certainement été le moment où Aria, accompagnée de son ukulélé, a entonné un harmonieux chant : je crois qu’à ce moment, bercée par ces notes et reprenant les couplets, j’ai voyagé dans des contrées inexplorées…

Mes impressions de Bee

On n’a pas tous les jours l’occasion de vivre un tel événement et en y repensant, j’ai encore des étoiles dans les yeux : merci à la marque qui nous a tout particulièrement bichonnées.

Tester d’aussi jolis vêtements dans un cadre si raffiné reste exceptionnel.

Le cours de yoga dynamique d’Aria m’a permis de me rendre compte de leur tenue : j’avais un ensemble tee-shirt avec brassière intégrée, le débardeur Coralie, que j’ai oublié pendant la séance, tant il est ajusté.

J’apprécie particulièrement son dos bénitier qui met en valeur une jolie brassière et les épaules.

Lors de ma posture sur la tête, si le tissu du tee-shirt a glissé, la brassière est bien restée en place, ce qui est appréciable dans ce genre de situation.

Je portais également le short assorti, conçu lui aussi dans une matière fort agréable et qui m’a assuré un excellent maintien pendant le cours.

Pour ceux qui en douteraient et qui n’auraient pas vu circuler le cliché sur les réseaux sociaux, je vous en donne immédiatement la preuve.

beeritz.jpg

Mention spéciale au nouveau venu de la marque : le tapis de yoga souple et antidérapant qui est incroyablement doux et facile à transporter.

Si vous souhaitez réagir à cet article, si vous connaissez la marque et voulez faire part de votre expérience, ou encore si vous voulez apporter un commentaire, n’hésitez pas à le faire via ce blog ou sur ma page Facebook Beerunneuse ou mon compte Instagram.

 

 

 

 

Les dessous de Brooks

Désolée Messieurs, mais cet article sera dédié aujourd’hui essentiellement aux Beerunneuses, même si vous aussi vous connaissez quelques déboires avec vos mamelons !

Ayant acheté dernièrement mes chaussures de trail au stand Brooks du Salon du running, j’ai pu bénéficier d’une promotion qui m’a permis de découvrir leur collection Moving Comfort de dessous de sport.

L’occasion pour moi de revenir sur un problème qui touche pratiquement toutes les Beerunneuses : le choix de nos soutiens-gorge ou de nos brassières de sport pour courir confortablement.

481409288671.jpg

Affaire de taille ?

Lorsque j’ai commencé à courir, j’avoue avoir accordé moins d’importance à mes pectoraux qu’à mes pieds. N’étant pas une blonde à forte poitrine, je me suis dit que j’aurais un problème de taille en moins.

J’ai donc investi dans une brassière bon marché et sans maintien spécifique, mais ai pu rapidement constater que même les petits seins pouvaient être sensibles aux tressautements de la course à pied.

De l’importance du maintien

Une gêne et des douleurs liées à mon équipement inadapté sont rapidement survenues, à tel point que je suis allée consulter un spécialiste. Son verdict a été sans appel : sachant que le poids des seins peut tripler, voire quintupler lors d’impacts en course à pied, il m’a exhortée à reléguer ma brassière au placard pour investir dans des dessous fiables et confortables.

Il convient de rappeler que les seins sont des masses graisseuses et fragiles. Selon certains spécialistes, porter un soutien-gorge inadapté peut dans le temps endommager les ligaments de Cooper qui maintiennent les glandes mammaires. Impossible de faire l’impasse si l’on veut conserver une belle poitrine !

Dessus ou dessous ?

Sur les ultras, j’ai rapidement pu constater l’importance d’avoir un bon maintien et un certain confort. J’ai donc essayé plusieurs dessous de différentes marques (Anita, Odlo…) que je porte régulièrement et que j’apprécie pour leur qualité.

Grâce à l’achat de mes chaussures de trail au Salon du running, j’ai bénéficié d’une promotion : Brooks offrait une brassière de sa collection Moving Comfort pour un euro de plus, l’occasion de découvrir leurs produits.

Plusieurs modèles étaient proposés en fonction de l’intensité de la pratique sportive et du confort recherché.

Le petit plus ? La gamme affiche de jolis imprimés et des couleurs pétillantes, à tel point que l’on serait presque tentées de porter les modèles dessus plutôt que dessous ! L’occasion de se faire plaisir tout en portant une attention particulière au maintien.

Confort et respirabilité

J’ai bien sûr opté pour une brassière pour les activités sportives d’intensité forte : le modèle women’s sureshot racer sports.

IMG_0672

Les arguments de vente de cette brassière sont ses hautes qualités de confort, de légèreté et de respirabilité.

Je l’ai déjà testée lors de plusieurs sorties et ce qui est certain, c’est qu’elle suit si naturellement nos mouvements qu’on en oublierait presque son existence ! Contrairement à plusieurs modèles que j’avais testés, je ne me suis pas sentie oppressée ou gênée par la compression. La poitrine est parfaitement maintenue grâce à la simplicité de la coupe et aux bretelles croisées dans le dos.

Aucun problème d’irritation ou de frottement à signaler ! Un pur bonheur !

Autre atout fort appréciable : son prix ! Elle ne coûte en effet que 35 euros.

Une collection à conseiller à toutes les Beerunneuses qui ont à cœur de prendre soin de leur féminité tout en portant des dessous de sport raffinés !

#Beerunneuse #Brooks #brassière #course à pied #trail #sport

 

Prêtes pour la deuxième semaine ?

shutterstock_246712516.jpg

Le challenge des green smoothies continue ! Nous abordons la deuxième semaine et il faut l’avouer, je commence à percevoir les bienfaits de ces délicieux breuvages : je me sens plus dynamique et surtout, ce rituel devient un vrai plaisir, d’autant qu’il est suivi par toute la maisonnée !

Avez-vous remarqué, amies Beerunneuses, combien nous étions enthousiastes lorsque nous échangeons à ce sujet ?

Certaines recettes obtiennent tous les suffrages. N’hésitez d’ailleurs pas à poster des commentaires pour faire partager votre expérience et dire celle que vous préférez.

Les recettes de la semaine

Il est temps de découvrir les recettes de la semaine avec quelques changements dans les ingrédients. Mais une fois de plus, n’oubliez pas de laisser votre créativité s’exprimer ! L’essentiel est de conserver les bonnes proportions (je vous renvoie au tout premier article https://beerunneuse.com/2016/03/31/demain-on-se-met-au-vert/).

CORIANDRE-MANGUE DÉTOX

1 tasse et demie d’épinards

1 demi-tasse de coriandre

2 tasses d’eau

1 tasse et demie de mangue

1 tasse d’ananas

1 demi-avocat

PINEAPPLE BERRY

1 tasse et demie d’épinards

1 tasse d’eau

1 orange pelée

1 demi-tasse de concombre

1 tasse d’ananas

1 tasse de fraises

MORNING FUEL

2 tasses de kale

1 tasse de lait d’amande

2 oranges pelées

1 tasse d’ananas

1 banane

1 quart d’avocat

BLUEBERRY KALE PUNCH

2 tasses de kale

1 tasse de lait d’amande

2 oranges pelées

1 tasse de myrtilles

2 bananes

STRAWBERRY BLAST

2 tasses d’épinards

2 tasses de lait d’amande

2 tasses de fraises

1 banane

N’oubliez pas d’utiliser un fruit congelé !

Les courses de la semaine…

shutterstock_366903947.jpg

Pour vous faciliter la tâche, je vous donne en traduction la petite liste des fruits et légumes à acheter. Toutes à vos paniers, amies Beerunneuses !

1 avocat

5 bananes

1 barquette de myrtilles

de la coriandre

1 concombre

3 mangues

7 oranges

1 ananas

des fraises

1 sac d’épinards frais

1 sac de kale frais

1 bouteille de lait d’amande

Vos impressions !

shutterstock_108315359.jpg

Pour avoir échangé avec certain(e)s d’entre vous, le principal problème dans ce challenge reste l’organisation : difficile de se lever plus tôt pour préparer ses smoothies, de prévoir les courses à l’avance et les bonnes quantités (si vous suivez le blog, vous n’avez plus aucune excuse comme je fournis la liste !)…

N’oubliez pas que vous pouvez congeler vos préparations afin de n’avoir plus qu’à les sortir au petit déjeuner. Vous pouvez également consommer vos green smoothies lors du goûter.

Comme tout challenge, il est toujours plus facile de se motiver à plusieurs : en famille, entre ami(e)s, entre collègues…

Pour ma part, je remets la palme au Tropical crush.

https://beerunneuse.com/2016/03/31/demain-on-se-met-au-vert/

Et vous, amies Beerunneuses, quel est votre green smoothie préféré ?

Mettez du fun dans vos runs !

N81A3795

On fait parfois de belles découvertes et de belles rencontres…

Ce fut le cas lors du Salon du running où, au détour d’une allée, mon attention a immédiatement été attirée par un stand qui se démarquait des autres : celui de la marque SiRun. Ce n’était pas le plus grand, ni le plus tape-à-l’œil, mais certainement le plus coloré et le plus différent !

Avouons-le, les vêtements de running font souvent preuve de classicisme ! Si je suis loin d’être une fashion victim, j’apprécie les vêtements colorés. « Mais on en trouve ! » me répondrez-vous. Certes, mais on a vite fait le tour de la palette des couleurs et des imprimés.

IMG_0619

Une marque française pétillante

SiRun aurait pu également porter le nom de « SiSun », car c’est bien ce que propose sa créatrice Sichen Wang : ensoleiller nos sorties et leur donner du pep en portant des vêtements aux motifs colorés, tout en mettant en valeur notre féminité. Car il faut bien le dire, la gamme de produits (leggings, tee-shirts, brassières, cuissards, jupettes…) sort de l’ordinaire. Certains articles sont tellement glamour et sexy qu’il est presque regrettable de ne les porter que lors d’une session de running, de yoga ou de fitness !

L’alliance de la technicité et de l’esthétique

Parisienne et mère de deux enfants, Sichen Wang, créatrice de la marque en septembre 2015, est une sportive accomplie. Forte de son expérience, elle a voulu répondre aux attentes des runneuses en imaginant des vêtements fonctionnels avec une certaine fantaisie. Elle a ainsi puisé son inspiration dans ses voyages à travers le monde.

Pari réussi ! Ses créations sont originales et belles, mais elles sont aussi conçues avec une exigence de technicité : les vêtements sont confectionnés dans des tissus doux, légers, respirants, ils n’ont pas de coutures et possèdent une petite poche qui les rend très fonctionnels (pour y glisser ses clés par exemple).

Pour la petite anecdote, chacun des modèles de la marque SiRun, réalisé en édition limitée, porte le nom de l’une des amies de Sichen Wang !

Prêtes à égayer vos sorties ?

Il y a de fortes chances que cette marque française au rapport qualité-prix intéressant (à partir de 35 euros pour les hauts et brassières et 49 euros pour les bas) fasse très vite parler d’elle, car nous sommes nombreuses à vouloir nous faire plaisir lors de nos sorties en adoptant un look un peu différent.

Personnellement, j’ai déjà mon modèle « chouchou » dans la collection : un petit haut avec une brassière intégrée colorée. Mais je vous laisse deviner. Et vous, amies Beerunneuses, quel sera le vôtre ?

Trouver la marque SiRun

IMG_0620

Vous pouvez acheter en ligne les vêtements de la marque SiRun : http://www.sirun.fr

Pour celles qui souhaitent suivre l’actualité de la marque, vous pouvez rejoindre SiRun sur https://www.facebook.com/Sirunparis?fref=ts, sur Twitter https://twitter.com/SiRunParis ou sur Instagram https://www.instagram.com/sirunparis/

Si vous connaissez déjà la marque, n’hésitez pas à faire part de vos impressions sur ce blog.