manchons bv2.jpg

La compression, placebo ou véritable soutien dans nos pratiques de sportifs ? Quel type de compression utiliser pour tenter de réduire la fatigue ?

Autant de questions qui viennent souvent inonder les réseaux et sont parfois sujettes à polémique.

J’ai déjà abordé à plusieurs reprises cette thématique sur mon blog, estimant qu’il fallait prendre en compte les ressentis individuels : ce qui convient aux uns ne convient pas forcément aux autres.

Pour avoir eu maintes fois des discussions avec des coureurs, j’ai constaté que certains avaient du mal à supporter ces manchons qui leur comprimaient les mollets, alors que d’autres les bénissaient, ne jurant que par eux pour la réussite de leurs courses.

Jeudi soir avait lieu à Paris un événement très particulier : le lancement officiel des tout derniers manchons de compression de la marque spécialisée dans le domaine, BV SPORT.

Ceux qui me suivent savent que j’utilise en général ces manchons sur mes longues distances : j’ai ainsi finalisé ma tenue WAA de Bee en l’accessoirisant avec des manchons au coloris jaune de la marque, que j’avais achetés lors du Salon du running avant l’Ultra Run Raramuri au Mexique.

Mais l’esthétique n’est pas l’unique motivation qui peut vous conduire, tout comme moi, à vous procurer ces accessoires indispensables.

Retour sur un nouveau produit qui ne tarit pas d’arguments et qui devrait vite devenir le chouchou des runners…

Une marque qui a fait ses preuves

BV SPORT_VisuelAmbiance (2).jpg

Faut-il encore présenter la petite marque stéphanoise qui sévit sur le marché international de la contention / compression 1998 et est célèbre dans le monde du sport à haut niveau pour ses chaussettes de récupération et ses manchons ?

Pour se classer à ce niveau, il faut dire qu’elle n’a pas lésiné sur les moyens : vingt années d’études scientifiques, des tests cliniques complétés par des validations médicales.

Chez BV SPORT, on ne laisse pas de place au hasard !

Ce ne sont pas les marathoniens et les coureurs d’ultra distances qui s’en plaindront : sur bien des défis, on peut apercevoir les célèbres manchons aux coloris variés soutenir les mollets malmenés de guerriers du bitume ou des sentiers.

Dans un précédent article que vous pourrez relire en cliquant sur ce lien, je vous avais présenté toute l’histoire du groupe qui faisait honneur au made in France et que vous pouvez également retrouver sur le site www.bvsport.com

Aussi la sortie d’un nouveau produit de la marque est-elle toujours un événement attendu par la presse spécialisée et les médias…

Maille à part pour ces nouveaux manchons

BV SPORT_BOOSTER ELITE EVO2_56,50e (9).png

BV SPORT a choisi ce début d’année 2019 pour lancer un nouveau produit qui risque de bien vite faire parler de lui : les manchons ELite Evo2.

Alors, me direz-vous, explique-nous la Bee en quoi ils diffèrent des anciens ?

Comme leur nom l’indique, il s’agit en fait d’une évolution du produit phare de la marque, dont l’innovation principale réside dans un principe de rupture de vibrations.

En effet, grâce à une alternance de mailles ultra-souples et rigides présentes sur l’ensemble du booster, on favorise l’absorption des chocs et l’amorti : il s’agit du shock wave effect qui permet de réduire le risque de blessures comme les périostites, les fractures tibiales et bien d’autres.

Un autre atout de ce maillage est qu’il réduit le seuil de fatigue et le phénomène de jambes lourdes : le retour veineux est amélioré grâce à un système de pressions spécifique qui permet d’éliminer les toxines générées par une activité intense.

Adieu crampes, douleurs, jambes lourdes et autres désagréments !

Avec de telles promesses, on a envie de signer rien qu’en voyant le papier !

« BV SPORT, un allié pour la performance »

Mais la technicité du produit ne s’arrête pas là : un système de taping permet de réduire les tendinites et d’améliorer les sollicitations musculaires, ce qui peut être très intéressant en trail quand on fait pas mal de D+.

S’ajoutent à cela le système socket 3D qui permet une réduction de l’inflammation du tendon d’Achille et un autre de bandes tibiales pour éviter les périostites et apporter du confort.

Une belle protection pour rendre nos petits mollets performants, les soulager et prévenir les blessures !

Son prix ? 56€00. Vous pouvez les trouver en vente sur le site de la marque et dans de nombreux points de vente dont la boutique Endurance Shop de Saint-Germain-en-Laye où Alain vous accueillera avec professionnalisme.

Une fois le produit présenté, il ne restait plus qu’à l’essayer…

Une soirée compression sans pression

groupe événement BV SPORT.jpg

Lors des soirées de la marque BV SPORT, on relâche souvent la pression : tout est mis en oeuvre pour passer un agréable moment et tester les produits dans les meilleures conditions possibles.

Un test running était organisé dans le quartier de Bastille pour nous faire une petite idée de ces nouveaux accessoires : plusieurs personnalités du milieu sportif étaient invitées comme notre « Chauchau » national – j’ai bien sûr nommé le célèbre marathonien Dominique Chauvelier – ou encore le trailer Dawa Sherpa.

Au programme, un footing dans les rues parisiennes, un dédale tumultueux où il a fallu slalomer entre les passants avant de gagner les quais.

Moment de grâce en reniflant les effluves chocolatées de la boutique du chocolat de Alain Ducasse…

Le beau temps n’étant pas de la partie, un challenge de sprints par équipes a été organisé sous un tunnel : convivialité et bonne humeur étaient au rendez-vous, sans compter la compétitivité !

Puis nous avons calmement regagné la salle où nous attendait un buffet et une animation « caricatures » : en reine de l’auto dérision, je me suis bien évidemment prêtée au jeu.

caricature BEE.JPG

Mais revenons à nos manchons…

Premières impressions de Bee

BEE BV SPORT.JPG

Il serait prématuré de vous faire un retour précis de ces manchons que je n’ai en somme porté que lors de la soirée et de ma sortie longue – 25 kilomètres – de dimanche.

Néanmoins j’ai déjà constaté quelques changements perceptibles : j’ai toujours eu du mal à enfiler les manchons de compression, et pas pour des raisons de taille.

Il est vrai qu’il faut méticuleusement calculer son tour de mollet au risque d’avoir les jambes comprimées, ce qui peut bien vite devenir fort désagréable lors d’un challenge.

Malgré cela, sur mes ultras et particulièrement dans le désert, j’avais du mal à ajuster les manchons sur mes jambes.

Sur le dernier Half Marathon des Sables de Fuerteventura, avec l’effort et la chaleur, mes jambes avaient gonflé et j’ai eu bien de mal à supporter cette compression sur un membre enflé, notamment lors de la dernière étape.

Or en enfilant ces nouveaux manchons, je n’ai pas eu cette sensation de compression extrême : j’ai trouvé la maille plus « respirante », le manchon plus facile à enfiler et moins serré que le précédent.

J’ai même presque oublié que j’en portais lors du run ! Même constat pour l’ôter.

Ce maillage plus « aéré » me paraît plus confortable, mais il faudra voir sur de longues distances.

Ce n’est pas un scoop, la Bee a un côté girly et cela tombe bien : je trouve ces manchons superbes et mieux pensés – pour la blonde que je suis, il y a même la précision « left » et « right » à l’intérieur pour éviter un casse-tête au moment de les enfiler : avec pas moins de  12 coloris, on a de quoi se faire plaisir et assortir l’accessoire à nos jolies tenues !

Mais je vous donnerai d’autres précisions au fur et à mesure de mes sorties et courses, quand j’aurai fait un test digne de ce nom et surtout de la longue distance !

J’espère que cet article vous aura apporté un maximum d’informations.